Vous êtes ici :
  1. Santé conjuguée
  2. Tous les numéros
  3. Santé, pour tous ? !
  4. Extrait du spectacle « Aquasou »

Atelier Inégalités

Extrait du spectacle « Aquasou »


janvier 2009, Mourin Georget

écriture et mise en scène.

Fidèle rentre dans la salle des urgences de l’hôpital, s’assied et sort.

Racky, l’infirmière arrive.

Racky : eh monsieur, où allez-vous ?

Fidèle : je vais me désaltérer en attendant.

Racky : vous vous désaltérerez plus tard ; en attendant, asseyez-vous là… et ne bougez pas. On entend des cris de femmes à l’arrière du plateau, c’est la femme du monsieur qui accouche. Fidèle (en moré)…

Adama (traduit en français) : wende !!!! S’il te plait dit à Rasmata de se taire, ça me fait mal, je veux un fils, c’est vrai, mais pour accoucher il faut la douleur, c’est comme ça, donne lui du courage je t’en prie.

La femme crie.

Toutes les femmes enfantent, ma mère, mes tantes, toutes ont fait des enfants sans problèmes, Rasmata doit faire pareil.

La femme crie à nouveau.

C’est pas possible, je ne peux plus entendre ça !

Racky : monsieur, j’ai dis pas bouger !!!

Fidèle (en moré) :…

Adama (traduit en français) : wende, tu dois avoir pitié de ton fils, s’il te plaît, je n’en peux plus, je te le demande, je t’en supplie délivre Rasmata au plutôt possible.

Racky : monsieur, c’est vous le mari de Rasmata ?

Fidèle (en moré) : oui, c’est moi.

Racky : il y a un problème avec votre femme.

Fidèle (en moré) : un problème ? Quel problème ?

Racky : un gros problème, l’enfant se présente mal.

Fidèle (en moré) : pourquoi, il faut lui dire de bien se présenter et cela ira.

Racky : il faut transférer madame et l’opérer d’urgence sinon !!!

Fidèle (en moré) : sinon quoi ?

Racky : sinon il n’y aura plus d’espoir.

Fidèle (en moré) : je ne comprends pas.

Racky : si on ne pratique pas une césarienne à votre femme, elle va mourir.

Fidèle (en moré) : césa quoi ?

Racky : césarienne, il faut opérer votre femme et faire sortir l’enfant.

Fidèle (en moré) : il faut faire la césarienne tout de suite.

Racky : c’est cher, vous avez l’argent ?

Fidèle (en moré) : c’est combien ?

Racky : 150.000 francs CFA (230 euros).

Fidèle (en moré) : 150.000 francs CFA.

Racky : 150.000 france CFA.

Fidèle (en moré) : je n’ai pas 150.000 france CFA.

Racky : désolé monsieur.

Fidèle (en moré) : …

Adama (en français) : oh wende, tu sais bien que je suis pauvre, tu sais que j’aime ma femme, 150.000 france CFA, je n’ai pas 150.000 francs CFA.

La femme crie

Assane mon frère, mon ami, Rasmata va mourir, tu sais combien elle est belle, gentille ; la femme de ma vie. Assane, prête-moi de l’argent je te rembourserai ; je sais que tu n’as pas toute cette somme, mais donne-moi ce que tu peux et vite, je dois encore aller voir mon père, mes parents, toute la famille. Ils vont m’aider, il faut m’aider, vite, vite, sinon, Rasmata va mourir Wende, Wende.

Racky : monsieur, je suis navrée, il est trop tard.

Chant funéraire d’Adama, Fidèle et Racky sortent.

Notre compagnie est une troupe de théâtre-action qui existe depuis bientôt 25 ans et qui travaille partout en Communauté française mais également à l’étranger. Constituée en ASBL depuis 1984, reconnue et subsidiée par le ministère de la Communauté française en tant que compagnie de théâtre-action depuis 1991. Notre travail est essentiellement axé sur la création théâtrale avec des enfants, adolescents ou adultes.

Des créations propres à notre compagnie (créations autonomes) mais également des créations réalisées en ateliers avec des personnes non comédiennes, fragilisées par la vie et qui souhaitent utiliser le théâtre comme outil d’expression. Notre intention est de mettre le théâtre et la culture à portée de tous et de faire en sorte qu’ils soient un outil d’expression pour tout un chacun.

Pour ces raisons, nous jouons nos spectacles là où les gens se trouvent : dans des associations, des écoles, les CPAS, les locaux syndicaux, des centres de formation professionnelle, des institutions psychiatriques, des arrières salles de café, des centres culturels, des théâtres, des maisons de jeunes, des maisons de quartier… Nous abordons des thèmes qui touchent à la vie quotidienne de tous, qui parlent de la vie des gens d’ici mais aussi de la vie de gens d’ailleurs, d’autres continents et principalement l’Afrique.

Asmade est une association qui au Burkina Faso travaille à l’assainissement des habitats, des écoles, des collectivités. Ce travail concerne notamment l’installation de latrines appropriées, plus de 900 ont déjà été installées dans de nombreux villages. Au travers des programmes d’éducation pour la santé dans les villages et écoles, Asmade accompagne les populations défavorisées dans la gestion de leur environnement, l’amélioration de leur condition de vie sanitaire. Elle organise, identifie, gère des problèmes d’hygiène et d’assainissement dans les écoles et famille (constructions de latrines, postes d’eau potable, lave-mains, etc.).

Extrait du spectacle « Aquasou » réalisé par le Théâtre du Copion et l’organisation non gouvernementale Asmade (Burkina Faso).

Théâtre du Copion

112, avenue Goblet

7331 Baudour

Belgique

Cet article est paru dans la revue:

n° 47 - janvier 2009

Santé, pour tous ? !

Santé conjuguée

Tous les trois mois, un dossier thématique, et des pages « actualités », consacrées à des questions de politique de santé et d’éthique, à des analyses, débats, interviews, relations d’événements (colloques, parutions récentes), au récit d’expériences vécues...

Dans ce même dossier