Aller au contenu

Inégalités de santé, inégalités de vie


Santé conjuguée n°95 - juin 2021

cover_pt.png Après un an de pandémie, tandis que les épargnants qui ont télétravaillé font la file devant les banques pour investir dans l’immobilier, les précarisés font la file devant les banques alimentaires et les CPAS pour tenter de maintenir la tête hors de l’eau. Le chapitre de la pandémie de Covid-19 s’intègre effectivement lui aussi dans l’histoire des inégalités sociales de santé et de vie. L’Observatoire belge des inégalités sociales a montré un taux de mortalité trois fois plus important chez les pauvres que dans la population moyenne (hors résidents en maison de repos). Des logements plus petits dans des espaces urbains plus denses, des familles plus nombreuses, des métiers dits moins qualifiés et moins protégés, un capital santé présentant plus de comorbidités comme le diabète ou l’obésité… sont autant de facteurs expliquant cette tragique réalité. Le baromètre épidémiologique des maisons médicales a également enregistré un taux de positivité au Covid-19 jusqu’à deux fois supérieur à la moyenne du pays. Les variables de la précarité et de l’urbanisation n’y sont pas pour rien. Certes, le renforcement des inégalités sociales de santé ne date certes pas d’hier, il se déploie parallèlement à la marchandisation de nos sociétés, aux cures d’austérité imposées ces dix dernières années à la sécurité sociale, ainsi qu’au curatif dominant le préventif dans le système de santé. La philosophe Isabelle Stengers rappelait dernièrement qu’une telle compétitivité s’éloigne des liens de coopération et de solidarité qui naturellement structurent les vies humaines depuis le début de l’histoire de l’humanité. Les êtres humains ne naissent pas individualistes, centrés sur leur égo et leur bien-être personnel, ils le deviennent. Les maisons médicales ont par ailleurs montré à quel point le travail multidisciplinaire collectif et coopératif dans la première ligne de soins a permis d’assurer des prises en charge plus continues, plus solidaires et accessibles.

Documents joints

Cet article est paru dans la revue:

Santé conjuguée, n°95 - juin 2021

Introduction

L’adolescence – un entre-deux dont les limites temporelles ne sont pas claires et qui semblent d’année en année s’étirer davantage – a pour constante d’être associée à des comportements irritants, déviants parfois, incompréhensibles souvent. Délinquance, conduites(…)

- Stefania Marsella

La journée ne fait que commencer

Une maison de jeunes, une MJ, c’est un lieu d’accueil avec un grand A. Quand on y entre, on y rencontre… des jeunes. Toutes sortes de jeunes (entre douze et vingt-six ans, dit le décret), qui(…)

- Chambeau Marc

Une idée de l’adolescence

L’adolescence évoque invariablement quelque chose de flou qui suggère soit l’image d’une rébellion à mater soit celle d’un cheval fou à dompter soit, dans le meilleur des cas, celle d’un être hybride contraint de réaliser cette(…)

- Bruno Humbeeck

Que jeunesse se passe !

Binge drinking, polyconsommation, accessibilité à de nombreux produits… notre jeunesse est-elle complètement enfumée ? Boire de l’alcool en quantité, se défoncer, rouler vite… est-ce un passage obligé ? Ces mises en danger ne sont pas neuves et elles(…)

- Martin de Duve

Sexe and love : les enjeux de l’EVRAS

Adolescence, qui es-tu ? Un temps suspendu entre l’enfance et l’âge adulte ? Une transformation physique et psychique ? Une zone abyssale faite de questionnements fondamentaux, d’angoisse de séparation avec les parents et les adultes ? Un enjeu crucial sur(…)

- Sandrine Garaboeuf

Une consultation pas comme les autres

La complexité des situations sociales, psychologiques et de santé touche autant les jeunes que les plus âgés. En maison médicale, la pluridisciplinarité permet aux soignants de partager rapidement leur expérience et leurs compétences au bénéfice de(…)

- Leïla Pitropakis, Mélanie Lannoy

L’adolescence au temps du Covid

En quoi les adolescents ont-ils été spécifiquement touchés par cette crise ? Comment les services de santé mentale se sont-ils adaptés pour leur venir en aide ? Nous proposons ici quelques réponses basées sur notre pratique clinique et(…)

- Nicolas Linsmeau

Trouver sa place

Alors que la salle de classe se fait virtuelle, la salle hospitalière de pédopsychiatrie ne désemplit plus. Nos observations croisées d’étudiants futurs travailleurs sociaux, d’ados en consultation ambulatoire ou dans une institution pour jeunes aux difficultés(…)

- Françoise Oger, Sophie Barnabé

Ils ont des idées et ils le font savoir !

Climat, sexisme ou encore racisme et inégalités : les jeunes d’aujourd’hui ne sont pas moins militants qu’auparavant, mais leur engagement se réinvente sous de nouvelles formes.

- Marinette Mormont

Décrochage… et accrochage scolaires

Le décrochage scolaire touche un nombre impressionnant de jeunes et ce phénomène est aggravé par les mesures adoptées depuis le début de la crise sanitaire. Les solutions existent, mais elles restent insuffisantes. Notre service tente d’apporter(…)

- Catherine Sztencel

Jeunes, école, emploi : là où ça coince

C’est dans une démarche de prévention à l’exclusion sociale et dans une volonté de favoriser la maturation par les élèves de leurs choix professionnels et d’études que le programme JEEP a vu le jour.

- Najwa Saoudi

Un âge entre deux rives

La période de l’adolescence n’a pas toujours existé comme nous la connaissons de nos jours, bien loin de là. Et chercher à en cerner les contours semble ne pouvoir se faire que par ce que l’adolescent(…)

- Benoît Tielemans

Les pages ’actualités’ du n°95

Arnaud Zacharie : « Il faut stabiliser le contexte international, et cela implique une coopération multilatérale »

Le secrétaire général du Centre national de coopération au développement (CNCD- 11.11.11) livre son éclairage sur les enjeux de la vaccination et de la mondialisation.

- Arnaud Zacharie, Pascale Meunier

Tesfay et la crise humanitaire en Éthiopie

Trois des quatre membres fondateurs de l’association Tesfay en 2005 sont issus de maisons médicales liégeoises. Tesfay – prénom qui signifie « mon espoir » en tigrinia – soutient, en partenariat, des projets de développement conçus par des(…)

- Dr André Crismer

Violences policières et charge de la preuve

Police Watch, l’Observatoire des violences policières de la Ligue des droits humains, relève la persistance d’obstacles rencontrés par les victimes pour porter plainte, mener à bien une procédure judiciaire et obtenir réparation. En matière de preuves,(…)

- Julia Galaski

Adopter une approche de genre en santé

Les inégalités de santé entre les femmes et les hommes ne sont pas seulement imputables à des différences d’ordre biologique. Facteurs biologiques et déterminants liés à l’environnement social, économique et culturel s’enchevêtrent, et parmi ceux-ci le(…)

- Pauline Gillard

Inégalités de santé, inégalités de vie

Après un an de pandémie, tandis que les épargnants qui ont télétravaillé font la file devant les banques pour investir dans l’immobilier, les précarisés font la file devant les banques alimentaires et les CPAS pour tenter(…)

- Fanny Dubois