Vous êtes ici :
  1. Santé conjuguée
  2. Tous les numéros
  3. Architecture et soin : la quadrature du cercle
  4. Architecture des lieux de soins

Architecture des lieux de soins


1er décembre 2015,

Au regard des enjeux posés dans notre introduction, on pourrait s’attendre à ce que l’impact de l’architecture sur la santé soit pris en compte de manière plus explicite dans les institutions qui mettent en œuvre les soins de santé. On songe aussi d’emblée à la spécificité des activités qui s’y déroulent. A la place de la fragilité, de l’angoisse, de la souffrance dans ce qui s’y joue. A ce qui concerne l’intime, la relation au corps, le dénudement, la promiscuité. Aux relations ambivalentes entre soignants et patients. Existe-t-il, pour autant, une architecture propre au soin ? Notre hypothèse est qu’il est difficile de répondre à cette question globalement pour tous les lieux de soin. Puisque nous concevons notre action dans le cadre d’un système de soins échelonnés, l’architecture doit nécessairement se penser de manière différente aux différents niveaux. Nous explorerons cette hypothèse dans les chapitres suivants.

Cet article est paru dans la revue:

n° 73 - décembre 2015

Architecture et soin : la quadrature du cercle

Santé conjuguée

Tous les trois mois, un dossier thématique, et des pages « actualités », consacrées à des questions de politique de santé et d’éthique, à des analyses, débats, interviews, relations d’événements (colloques, parutions récentes), au récit d’expériences vécues...

Dans ce même dossier