Documentation

 

Une consultation-sans-argent, bien sûr mais…

Article écrit par le Dr Pierre DRIELSMA, médecin généraliste et permanent politique pour la Fédération des maisons médicales, en réponse à la carte blanche « La consultation « sans argent » chez le généraliste est une nécessité » parue le 16 avril 2015 dans le quotidien "Le Soir".


Lire plus 2 juin 2015

Actualités

logo

Secteurs Non Marchand en grève !

Ce vendredi 19 juin, les secteurs Non Marchand mèneront une action vis-à-vis des différents gouvernements. Des travailleurs et usagers de maisons médicales y seront. L’action concerne les réductions (...)

Lire plus 18 juin 2015
logo

« Avec les Grecs »

Un appel de la Plateforme Santé Solidarité en ce dimanche 21 juin : Manifestation & Concerts - Pour en finir avec l’austérité ! En Grèce et partout ailleurs. La Grèce est la preuve concrète que les (...)

Lire plus 10 juin 2015
logo

Nous non plus, nous ne voulons pas du TTIP

Une carte blanche du collectif de soignants et de patients du Noyer et d’Alpha santé parue dans La Libre du 5 juin 2015. A toutes celles et ceux qui ne savent pas encore ce que c’est, et qui (...)

Lire plus 10 juin 2015
logo

La Fédération recherche un(e) permanent(e) politique

Vous êtes médecin bruxellois et vous travaillez en maison médicale ? Vous avez envie de défendre le modèle des maisons médicales, de le faire connaître, de participer à la réflexion stratégique de la (...)

Lire plus 3 juin 2015
logo

Le Groupe Informatique de la Fédération recherche des co-formateurs travailleurs de maisons médicales

Afin de rejoindre le plus rapidement l’équipe de formateurs au DSI de Pricare.

Lire plus 2 juin 2015

Toutes les actualités

J’entre. Je le vois, je reste un moment, je me dis : " Il serait mieux mort." (...) Sa fille était là. A un moment il nous regarda. Il essaya. Il fit bouger son œil. Un signe. Alors je la vis. Elle alla chercher la pipe. Elle la bourra de tabac. Elle l’alluma, la mettant à sa bouche à elle et tirant. Une fois bien allumée elle la lui donna. Il se mit à pomper tout doucement. Il ferma les yeux. Sa fille me dit : " Viens, sortons. Ça, il l’aime." (...) Une seule joie, et le monde vaut encore la peine. (Jean Giono)

Dernière modification :
2 juillet 2015