Vous êtes ici :
  1. Espace membres
  2. Cat@losanté
  3. Dépendances
  4. Tabagisme
  5. Projet tabac Bomel

Projet tabac Bomel

Point de départ

Une réflexion autour de la mise en place d’une page tabac sur le site Internet présentant la maison médicale. Suite à un article écrit dans le journal (en 2011), un intérêt pour les patients de témoigner de leur expérience par rapport au tabac (aussi bien les fumeurs que les ex-fumeurs !) Pour certains patients qui ont lu le journal, nous avions pu remarquer un intérêt à une prise en charge de leur assuétude. D’où l’idée de laisser un espace de parole via le site internet, ainsi que des informations pouvant les aider à avancer à leur rythme dans leur démarche.

Le projet tabac est intégré dans le projet cardiovasculaire de la maison médicale : projet prioritaire depuis mars 2012. Depuis l’AG de la maison médicale de Bomel de mars 2013, la décision d’associer les différents paramédicaux à l’encodage des différents facteurs de risque, dont bien évidemment le tabac, a été prise.

Objectifs

  1. Recenser les patients fumeurs et évaluer leur pourcentage (rem : difficulté à la maison médicale d’encoder les non fumeurs : objectif à améliorer)
  2. Sensibiliser et informer le plus de patients fumeurs possibles (via le site internet, la salle d’attente)
  3. Accompagner les patients fumeurs en fonction de leur stade dans le cycle de Prochaska (via les consultations)
  4. Favoriser les échanges (et la solidarité) entre les patients par le site internet

Public visé

Tous les patients fumeurs, ex fumeurs et entourage de fumeurs de la maison médicale de Bomel.

Contenu et déroulé de l’activité

En lien avec l’objectif 1 : recenser les patients fumeurs et les non fumeurs

Encodage : toute l’année avec des retours en équipe sur les chiffres en fin d’année et lors des réunions tableaux de bord de la Fédération des maisons médicale afin de motiver les uns et les autres à l’encodage du statut tabagique. En 2012, l’objectif principal était d’encoder les non-fumeurs de manière systématique afin d’évaluer le pourcentage des patients fumeurs et donc, de pouvoir secondairement comparer plus correctement ces chiffres avec les données nationales et locales. Depuis l’AG 2013, nous notons l’importance d’associer les infirmiers et les kinés à l’encodage dans le DSI.

En lien avec l’objectif 2 : sensibiliser et informer les patients fumeurs

Sensibilisation en salle d’attente

Des brochures et affiches concernant le tabac sont présentes dans la salle d’attente (période de la journée mondiale du tabac) ainsi que les différents supports (pastilles, graines à planter,…)

Création d’une page tabac sur le Site Internet de la maison médicale

Les points développés sont les suivants : Que proposons- nous à la maison médicale ?

En lien avec l’objectif 3 : accompagner les patients fumeurs

Consultations individuelles médecin et /ou tabacologue toute l’année

En lien avec l’objectif 4 : favoriser les échanges (et la solidarité) entre les patients

Création d’un site internet présentant la maison médicale (avec boucle d’assurance de qualité)

Création de la page Internet tabac et particulièrement des points suivants dans le cadre de l’objectif 4 :

Collaborations

Internes

Externes

Tabac-stop dans le suivi individuel de certains patients, informaticien extérieur à la maison médicale pour la création du site internet

Ressources

Bilan

En lien avec l’objectif 1 : recenser le pourcentage de patients fumeurs

Les éléments de soins : P17 : « usage dépendance tabac » était déjà bien encodés à la maison médicale. Cependant, nous avions des difficultés à évaluer le %age correct étant donné que les non fumeurs de >15 ans n’étaient pas indiqués suffisamment. Un effort a donc été demandé à toute l’équipe soignante (kiné, médecins, infirmier) dans ce sens

On remarque un belle amélioration de l’encodage des non fumeurs à la maison médicale. Nous constatons cependant une difficulté pour certains soignants d’encoder le nombre de cigarette chez le patients fumeurs : le code P17 et l’encodage cigarette >1 devrait théoriquement être identique.

Remarque : le public cible prioritaire sont les 30-75 ans (car lié au calcul facteur de risque cardiovasculaire : objectif prioritaire2013)

En lien avec l’objectif 2 : sensibiliser et informer les patients fumeurs

Le seul moyen objectif pour évaluer le nombre de patients sensibilisés dans la salle d’attente est le nombre de brochure parlant du tabac et qui sont sorties le nombre s’élève à 10 autour de la période de la journée mondiale du tabac (nous nous rendons compte que les brochures partent de moins en moins au fur et à mesure des années : besoin de renouvellement du type de brochure , la population de la maison médicale est assez stable, en moyenne 100 nouvelles inscriptions par an). Cependant les autres outils de promotion autour de la journée du tabac, telles que les pastilles et les graines à planter sont partis très rapidement (200 boîtes de pastilles commandées et 150 sachets de graines à planter ont été commandés en avril 2013 via le site du FARES ), il me semble cependant intéressant d’évaluer l’impact de ce genre de démarche sur le comportement du fumeur.

Un autre moyen d’évaluer le nombre de patient sensibilisé est le nombre patient venus pour arrêter de fumer, évalué seulement chez le médecin tabacologue mais non évalué chez le médecin traitant(cfr point suivant)

En lien avec objectif 3 : accompagner les patients fumeurs

En 2012 : 136 consultations en tabacologie ont été effectuées par le médecin tabacologue chez 31 patients différents(en 2011 : 165 consultations chez 28 patients différents)

Du 1er janvier 2013 au 30 juin 2013 : 51 consultations en tabacologie ont été effectuées. Les consultations dans le cadre de l’accompagnement du patient fumeur par les médecins traitants est difficilement quantifiable du au conseil minimal et travail d’entretien motivationnel (quelque fois informel) effectués en amont du sevrage.

En lien avec objectif 4 : favoriser les échanges (et la solidarité) entre les patients

Le site Internet n’étant pas encore en ligne, il est difficile de faire un bilan à ce niveau. Le site aurait du démarrer fin de l’année 2012, mais suite à divers problèmes récurrents à l’informatique à la maison médicale, le projet a pris du retard. De plus, il nous est paru important d’intégrer la globalité de la maison médicale avec ses différents projets en promotion santé et le travail d’équipe : le recueil de ces différentes données par les différents secteurs de la maison médicale de Bomel a pris plus de temps que prévu, et n’ont été disponibles qu’en mai 2013. (cfr en annexe) le projet tabac tels qu’il sera sur le site internet : il a été revu par le comité de lecture en 2013.


La page tabac sur le site internet est maintenant en ligne : http://www.mmbomel.be/sante/tabac