Vous êtes ici :
  1. La Fédération
  2. Bureau stratégique
  3. Prime au personnel soignant : une mise à l’écart inacceptable des soignants de certains secteurs

Communiqué de presse conjoint FMM - GBO

Prime au personnel soignant : une mise à l’écart inacceptable des soignants de certains secteurs

17 novembre 2020
Fanny Dubois

Secrétaire générale de la Fédération des maisons médicales

En juin dernier, l’accord sur le fonds blouses blanches qui visait à revaloriser le secteur infirmier en milieu hospitalier et à domicile discriminait déjà les maisons médicales, non reprises dans cet accord. Aujourd’hui, rebelote : les soignants des soins à domicile, de secteurs dépendant des Régions ou les maisons médicales sont à nouveau et injustement discriminés.

Nous apprenons en effet que le gouvernement fédéral va octroyer une prime d’encouragement de 985 euros brut au seul personnel hospitalier travaillant à temps plein de septembre à novembre, un montant adapté étant prévu pour les personnes exerçant à temps partiel.

Par ailleurs, et ce n’est que normal, le chèque de consommation de 300 euros a, lui, été élargi à l’ensemble du personnel soignant fédéral : nous nous en réjouissons. Mais la Fédération des maisons médicales et le Groupement belge des omnipraticiens dénoncent avec vigueur que la prime d’encouragement ne soit pas généralisée à tous les secteurs de santé fédéraux, et donc également aux soins à domicile et aux maisons médicales.

La Fédération des maisons médicales et le Groupement belge des omnipraticiens demandent avec force et vigueur qu’il soit mis fin dès que possible à cette intolérable discrimination.

  • Pour le Groupement belge des omnipraticiens, Dr Paul De Munck, Président
  • Pour la Fédération des maisons médicales, Fanny Dubois, secrétaire générale
Portfolio