Vous êtes ici :
  1. Coronavirus
  2. Procédures pour les professionnels de santé
  3. Les infirmiers à domicile ne doivent plus lire la carte eID des patients pour éviter la propagation du virus

Communiqué

Les infirmiers à domicile ne doivent plus lire la carte eID des patients pour éviter la propagation du virus

18 mars 2020

Les infirmiers à domicile peuvent temporairement remplir manuellement les données de leur patient lorsqu’ils appliquent le régime du tiers payant. Ils ne doivent donc plus lire la carte eID de leurs patients. L’emploi d’un lecteur de cartes ou d’autres types de matériel électronique chez différents patients pourrait en effet renforcer la propagation du virus.

Cette exception entre immédiatement en vigueur et restera valable tout au long de la crise du coronavirus. L’INAMI se chargera de prévenir bien à l’avance tous les infirmiers à domicile une fois que la procédure habituelle devra être à nouveau suivie.

Sur le même thème

coronavirus