Vous êtes ici :
  1. La Fédération
  2. Organes institutionnels
  3. Bureau stratégique
  4. Développer une politique du médicament efficiente

Communiqué de presse

Développer une politique du médicament efficiente

30 janvier 2019
Christophe Cocu

Secrétaire général de la Fédération des maisons médicales depuis 2016.

Le médicament coûte de plus en plus à la collectivité, comme au patient. Certains médicaments, sont devenus tellement chers que les pouvoirs publics refusent leur remboursement.

Le secteur du médicament est quasi totalement privatisé et « marchandisé », de la recherche à la pharmacie. Une partie de la recherche est réalisée par les universités. La commercialisation on se fait au sein de startups très vite rachetées par les entreprises pharmaceutiques. L’Etat paye donc deux fois ses médicaments : en finançant les universités et en remboursant les médicaments via la Sécurité sociale. Or, le coût du médicament n’est pas directement lié à ses coûts de productions. Le prix est fixé sur base de ce que l’Etat est prêt à payer.

Tout ceci a des conséquences majeures pour la santé publique :

Nos propositions pour les futurs accords de majorité :

Mémorandum 2019

Nous vous proposons de découvrir nos 10 recommandations et 101 propositions pour une autre politique de santé par niveau de pouvoir et thématique dans notre memorandum. Pour aller plus loin, vous pouvez lire :

Contact presse

  • Christophe Cocu (christophe.cocu@fmm.be), secrétaire général de la Fédération des maisons médicales.