Vous êtes ici :
  1. Administration
  2. Citation aléatoire
  3. J’entre. Je le vois, je reste un moment, je me dis : " Il serait mieux mort." (...) Sa fille était là. A un moment il nous regarda. Il essaya. Il fit bouger son œil. Un signe. Alors je la vis. Elle alla chercher la pipe. Elle la bourra de tabac. Elle l’alluma, la mettant à sa bouche à elle et tirant. Une fois bien allumée elle la lui donna. Il se mit à pomper tout doucement. Il ferma les yeux. Sa fille me dit : " Viens, sortons. Ça, il l’aime." (...) Une seule joie, et le monde vaut encore la peine.

J’entre. Je le vois, je reste un moment, je me dis : " Il serait mieux mort." (...) Sa fille était là. A un moment il nous regarda. Il essaya. Il fit bouger son œil. Un signe. Alors je la vis. Elle alla chercher la pipe. Elle la bourra de tabac. Elle l’alluma, la mettant à sa bouche à elle et tirant. Une fois bien allumée elle la lui donna. Il se mit à pomper tout doucement. Il ferma les yeux. Sa fille me dit : " Viens, sortons. Ça, il l’aime." (...) Une seule joie, et le monde vaut encore la peine.

Jean Giono
25 août 2009