Vous êtes ici :
  1. Coronavirus
  2. Questions/réponses spécifiques aux maisons médicales
  3. Covid-19 : quelle organisation adopter en maison médicale pour assurer la continuité des soins ?

Covid-19 : quelle organisation adopter en maison médicale pour assurer la continuité des soins ?

20 avril 2020

Mise à jour important : : 17/04/2020

Nouveau document : Recommandations de la Fédération en vue de l’organisation d’un déconfinement progressif dans les maisons médicales

À partir du 4 mai, de nouvelles règles sont en vigueur. Veuillez désormais vous référer à la note :


Covid-19 : quelle organisation adopter en maison médicale pour assurer la continuité des soins ?

Mise à jour : activités considérées comme essentielles et à maintenir - à consulter dans la procédure pour les soins ambulatoires dans un cabinet privé (source : Sciensano) - mise à jour : 17/04/2020.

À télécharger : Affiche pour les maisons médicales - Rester à la maison (.pdf)

Si les consultations non urgentes doivent être reportées, cela ne signifie pas que les maisons médicales doivent fermer leurs portes ou travailler au ralenti.

Dans chaque maison médicale, notre mission de première ligne est d’assurer la continuité des soins non-postposables pour nos patients et les patients sans médecin traitant. Ces patients doivent être vus. Et les consultations indispensables ne concernent pas seulement le secteur médical. Garder proactivement le contact avec les patients les plus vulnérables sur le plan psychosocial doit également être un objectif prioritaire pour chaque maison médicale…

Voici quelques recommandations pour assurer ces missions de manière la plus sécurisée possible. Voir aussi des suggestion d’applications et d’outils pour favoriser la continuité des soins.


En raison du covid-19, faut-il adapter nos horaires d’ouverture ? Est-on autorisé à ouvrir le week-end ?

Réponse de la Fédération : Si la demande l’exige, nous vous encourageons à élargir votre permanence pour assurer au maximum le désengorgement des urgences. L’ouverture durant le week-end est autorisée, elle est même conseillée pour les mêmes raisons.

N’oubliez pas de bien respecter les directives officielles et de communiquer une information claire aux patients. N’hésitez pas à mettre à jour vos infos via votre répondeur, site internet, courrier, etc.. Tout premier contact avec un patient doit se faire impérativement par téléphone.


Comment adapter nos habitudes afin d’éviter la contamination au sein de notre patientèle et de notre personnel ?

Réponse de la Fédération :

Pour rappel, les autorités conseillent de reporter toutes les consultations, examens et interventions non urgents, afin de garantir la capacité de fournir les meilleurs soins possibles aux patients COVID-19 et d’éviter la contamination. Les consultations doivent toutefois être maintenues pour les personnes non covid-19 nécessitant un avis médical urgent ou des soins indispensables.

Les actes préventifs essentiels doivent également être maintenus. Pour savoir quelles activités sont considérées comme essentielles, vous pouvez vous référer à la procédure pour les soins ambulatoires dans un cabinet privé - version 17/04/2020). (mise à jour : 20/04/2020) (source : Sciensano).

Les activités suivantes sont considérées comme essentielles et doivent être maintenues : le traitement des maladies chroniques dont la suspension entraînerait une détérioration irréversible ou inacceptable de l’état de santé ; le traitement des affections psychiques qui, au regard de la clinique, doivent être traitées urgemment ; les actes préventifs essentiels, notamment la vaccination (principalement chez les enfants de moins de 15 mois) et le dépistage néonatal.

Les consignes de distanciation sociale sont en vigueur. Pour plus d’infos, voir les conseils d’hygiène au patient via cette procédure Sciensano.

Mesures générales :

  • Reportez toutes les consultations ou soins non essentiels.
  • Portez une attention particulière aux mesures générales d’hygiène.
  • Lavez-vous très régulièrement les mains après la consultation avec du savon ou utilisez une solution hydro-alcoolique.
  • Désinfectez tout autre matériel médical en contact avec les patients.
  • Désinfectez régulièrement les surfaces horizontales et le matériel avec contacts fréquents (table d’examen, poignée de portes, table...) avec le désinfectant que vous utilisez habituellement (le coronavirus est sensible à tous les désinfectants ; pour la Chlorhexidine, l’efficacité n’est pas confirmée).

Pour la salle d’attente et le comptoir d’accueil durant cette période d’épidémie :

  • Travaillez uniquement sur rendez-vous.
  • Prenez toutes les mesures possibles pour éviter que plusieurs personnes se retrouvent au même moment dans une petite pièce fermée.
  • Prévoyez suffisamment de temps entre les rendez-vous pour garder la salle d’attente vide.
  • Ne pas mettre d’eau ni d’aliment à disposition.
  • Enlever tous les documents du comptoir.
  • Rappeler aux patients les règles : garder un mètre de distance entre eux.
  • Laisser des mouchoirs à disposition et une poubelle fermée.

Lorsque le patient est un cas possible de COVID-19 :

  • Donnez un masque chirurgical au patient.

Source et plus des détails via les procédures Sciensano.


A télécharger : À télécharger : Affiche pour les maisons médicales - Rester à la maison (.pdf)

Sur le même thème

coronavirus