Vous êtes ici :
  1. Espace membres
  2. Cat@losanté
  3. Style de vie
  4. Activité physique
  5. Balades Santé

Balades Santé

Les balades santé existent depuis plusieurs années déjà à la Maison Médicale de Barvaux. Elles sont organisées par un groupe de santé communautaire constitué de patients volontaires et de personnel de la MM. En plus de valoriser les bienfaits de l’activité physique, elles permettent de créer du lien social et de l’entraide dans les deux groupes que sont "les lièvres et les tortues".

Quel est notre point de départ ?

Les premières balades santé ont été organisées suite à la réalisation d’une enquête sur le bien-être auprès des habitants de la commune de Durbuy, en avril 2005. Soutenus par l’asbl Forum Santé et suite au succès de la première balade, organisée en 2006, le rythme d’une balade mensuelle chaque derniers dimanche du mois (à l’exceptions de juillet-août et décembre) fonctionne depuis mars 2007. Un test "balade en semaine" a été lancé pour 3 jeudis répartis sur l’année scolaire 2016-2017. Ce, afin de répondre à une demande des travailleurs de la MM, issue d’un groupe de réflexion sur la santé communautaire à la MM. 

A qui s’adresse le projet ?

La participation aux balades santé s’adresse à l’ensemble de la population Durbuysienne, avec une attention particulière pour les publics dit fragilisés, soit par leur situation sociale (isolement, précarité), soit par leur âge (enfants, personnes âgées), ou leur condition physique. L’équipe attache une attention toute particulière aux patients ayant besoin, d’un point de vue médical, de faire de l’exercice physique et, d’un point de vue social, d’avoir contacts avec d’autres personnes. Pour ces personnes, une démarche plus pro active peut être tentée pour les inviter à rejoindre le groupe de marcheurs.

L’organisation des balades santé s’adresse aux patients volontaires de la MM et aux travailleurs de la MM souhaitant s’investir dans la préparation et l’accompagnement lors des balades.

Quels sont nos objectifs ?

Les objectifs des balades santé sont multiples : promouvoir l’activité physique, bien sûr, et ce, de manière régulière et selon les capacités de chacun ; créer et tisser du lien social pour tous, avec une attention particulière envers les personnes souffrants de solitude et d’isolement ; susciter la réflexion par rapport à une alimentation équilibrée ; améliorer la visibilité de la prévention et de la santé communautaire ; enrichir la qualité des services proposés par les échanges avec les patients marcheurs.

Que mettons-nous en place ?

Un groupe de santé communautaire, composé de patients volontaires et de personnel de la MM, se réuni chaque mardi suivant la balade mensuelle dominicale. Lors de ces réunions, le groupe débriefe la balade passée et programme la préparation de la suivante. La préparation comprend : le repérage, pour varier les paysages des balades ; la gestion des inscriptions (via le site internet de la MM et le "baladphone", GSM attitré aux balades), l’achat de collations et les arrangements avec le bus du Forum de la Mobilité de la commune. Les membres du groupe accompagnent également les marcheurs lors des 9 balades du dimanche de l’année, et des 3 nouvelles, en semaine, pour l’année scolaire 2016-2017 (à voir si l’aventure se poursuit !). Le personnel de la MM qui le souhaite peut également accompagner les groupes sans faire partie de l’organisation des balades. Ils sont même vivement invités :)

Afin de répondre aux réalités de nos publics et à nos objectifs, deux groupes de marcheurs se sont constitués : le groupe des lièvres (5-6 km) et le groupe des tortues (1,5km). Les interactions sont régulières entre les deux groupes, qui partent et reviennent ensemble de leurs balades. Des patients vont aussi d’un groupe à l’autre, en fonction de leur état de santé. Les tortues sont équipées de sièges pliables transportés dans un caddy à grandes roues, permettant des arrêts fréquents pour les personnes en ayant besoin, ainsi que d’une chaise roulante pour permettre aux marcheurs en grande perte de mobilité de rester dans la dynamique du groupe.

Les canaux de communication utilisés pour inviter les marcheurs aux balades sont multiples : le site internet (avec la possibilité de s’inscrire en ligne), des rappels ponctuels dans le Forum Santé Magazine, des affiches dans les salles d’attente (nous n’imprimons plus de folders, trop peu utilisés - sauf pour les nouvelles balades en semaine), des SMS via le baladphone aux fidèles des balades, pour qui ce moyen de communication convient, mais essentiellement le bouche à oreille et l’invitation des soignants lors de leurs consultations et des accueillantes. Bien que les divers supports (internet, affiches...) soient complémentaires, la pro-activité des membres du personnel de la MM et des patients volontaires reste la méthode la plus efficace pour entretenir la dynamique du groupe et accueillir de nouvelles personnes.

Lors de quelques balades, des activités sont proposées : contes, animateur nature, auberge espagnole, visite de jardins... une attention particulière est également de veiller à ce que le groupe des "tortue" puisse s’abriter en attendant le groupe des "lièvre", essentiellement durant les mois d’hiver. Nous demandons alors l’accès à différentes salles sur la commune, ou allons boire un soft ou un café-chocolat chaud dans un café du coin ! :)

Quand ?

Les balades ont lieu chaque dernier dimanche des mois de septembre à juin, exception faite du mois de décembre, de 14 à 17h. En 2016-2017 : 1 jeudi/trimestre, de 13h30 à 16h. Les réunions ont lieu le mardi suivant la balade du dimanche, de 15h à 16h30. Les repérages et autres préparatifs, suivant les agendas de chacun.

Qui collabore au projet ?

Collaborations internes : Des patients volontaires et des membres du personnel de la MM constituent le noyau du groupe de santé communautaire "balade santé". Les autres membres de l’équipe invitent de nouvelles personnes à participer aux balades, ou rappellent les dates aux habitués.

Collaborations externes : Le Forum pour la Mobilité du Plan de Cohésion Sociale de Durbuy met à disposition un mini bus qui nous véhicule à chaque balade. Le Plan de Cohésion Sociale soutient notre action en diffusant l’information auprès des partenaires du réseau. Occasionnellement, les personnes impliquées dans les animations proposées (guide nature, conteur, propriétaire de jardin bio, etc.)

Quelles sont nos ressources ?

Utilisation des supports informatiques et logistiques nécessaires à la création et distribution des informations écrites. La mise à disposition de la salle de réunion de la MM.  Nos réunions d’équipe où le projet est régulièrement discuté et intégré aux pratiques professionnelles. Une partie du temps de travail de l’animatrice en santé communautaire qui coordonne le projet, et des membres de l’équipe qui participent au groupe "balade santé". Des collations et boissons offertes à chaque marcheurs lors de chaque balade. (fonds propre MM) Le dynamisme et la disponibilité des patients volontaires.

Quel est notre bilan ?

Très positif : la moyenne de participation reste stable dans les deux groupes de balade, nous touchons plus de personnes très esseulées qui trouvent dans ce groupe l’occasion de se socialiser avec d’autres tout en faisant de l’exercice physique. Les remarques et l’enthousiasme des marcheurs et des membres de l’équipe de la MM encouragent à continuer en ce sens. Les balades en semaines seront évaluées fin juin 2017 mais apportent déjà leur lot de nouveaux marcheurs. Les volontaires du groupe sont enthousiastes de participer au projet.


Une difficulté rencontrée est de trouver des balades encore inconnue pour nos marcheurs et qui réponde à nos critères d’accessibilité. L’équipe a donc décidé de permettre l’organisation d’une balade à l’extérieur de la Commune de Durbuy pour 2010 - 2011. En 2016, nous revenons sur les différentes balades déjà effectuées (en 8 ans !) pour les faire "à l’envers". Une autre difficulté est d’amener le groupe de santé communautaire vers "l’autonomie" des volontaires. Ceux-ci restent fort dépendant des membres de l’équipe et de l’animatrice en santé communautaire, et plusieurs se sentent "rassurés" par la présence de soignants lors des balades.