Vous êtes ici :
  1. Administration
  2. Citation aléatoire
  3. A vouloir enseigner trop de médecine, on n’a plus le loisir de former le médecin.

A vouloir enseigner trop de médecine, on n’a plus le loisir de former le médecin.

Jean Hamburger
4 janvier 2007