Vous êtes ici :
  1. Administration
  2. Biblio site
  3. Agenda social-santé
  4. 7 avril : des actions dans toute l’Europe pour dénoncer la commercialisation de la santé

Journée mondiale de la santé

7 avril : des actions dans toute l’Europe pour dénoncer la commercialisation de la santé

Mercredi 7 Avril 2021
6 avril 2021


Depuis cinq ans, la Fédération se joint au Réseau européen et au People’s Health Movement pour une journée d’action en Europe le 7 avril. À l’occasion de la journée mondiale de la santé, nous nous mobilisons contre la commercialisation et la privatisation de la santé et de la protection sociale, pour une santé éloignée le plus possible des dérives commerciales.

Vous aussi vous trouvez que le débat est indispensable ? Tapons sur le clou cette année, alors que, comme le précise le réseau, "la pandémie est devenue un énorme business lucratif au coût conséquent pour notre santé et pour la vie de nombreuses personnes dans le monde".

Pour montrer votre soutien, il y a plusieurs moyens : participer à la mobilisation à Bruxelles le 7 avril ; partager et signer l’initiative "No profit on pandemic" ; partager une photo et un message sur un drap blanc à votre fenêtre, sur la carte interactive, sur les réseaux sociaux... Vous souhaitez participer ? Découvrez ici comment faire.

N’hésitez pas à partager cet appel dans vos réseau, chez vos partenaires, à vos ami.e.s, cousin.e.s, voisin.e.s et autres connaissances !

Avis aux amis des maisons médicales. Vous êtes patient, soignant dans une maison médicale de la Fédération, sympathisant de notre mouvement pour la santé ? Le jour J, nous vous demandons de nous envoyer vos photos (aurelie.feller@fmm.be), nous les posterons sur notre page Facebook rendant encore plus visible notre grande mobilisation.

Cette année, la Fédération a 40 ans, c’est l’occasion de réaffirmer en commun notre engagement pour une santé éloignée le plus possible des dérives commerciales. On compte sur vous !


L’appel

Tout le monde devrait avoir le droit de vivre une vie saine, libérée de cette pandémie. Pour cela, l’accès aux vaccins anti-COVID-19 est essentiel. Cependant, tandis que les monopoles pharmaceutiques restreignent l’approvisionnement, les gouvernements des Etats riches accumulent des doses... Les pays du Sud seront donc contraints d’attendre 2023 pour une vaccination généralisée, ce qui entraînera davantage de décès et permettra en plus au virus de continuer à se propager et à muter, menaçant ainsi à nouveau le monde entier. En outre, la pandémie est devenue un énorme business lucratif au coût conséquent pour notre santé et pour la vie de nombreuses personnes dans le monde.

Nous ne pouvons pas rester silencieux face à cette situation

Les institutions de l’UE et les gouvernements des pays européens doivent maintenant prendre leurs responsabilités et adapter leur réponse à la pandémie, en veillant à ce que les vaccins soient disponibles pour tous et que l’intérêt des entreprises pharmaceutiques ne passe pas avant la santé des gens. C’est ce que l’Initiative Citoyenne Européenne (ICE) Right2cure demande.

Comme depuis 5 ans, le Réseau européen contre la commercialisation et la privatisation de la santé et la protection sociale et People’s Health Movement, coordonnent une journée d’action en Europe le 7 avril, journée internationale de la santé, et recensent les plans et les actions afin de montrer à quel point la lutte contre la commercialisation de la santé est répandue. Cette année, les deux réseaux se mobilisent en soutien à l’ICE Right2Cure dans le but de mobiliser les citoyens et faire pression sur les gouvernements pour obtenir :

Comment vous mobiliser ce 7 avril ?

  1. Participez à l’action des draps blancs
  1. Publiez votre photo sur les réseaux sociaux
  2. Copiez-collez ce texte. N’oubliez surtout pas le lien vers le site de l’initiative citoyenne européenne !
  3. Sur Twitter, identifiez sur la photo les comptes suggérés des décideurs politiques Si vous ne pouvez pas accrocher de drap à votre fenêtre, vous pouvez ecrire votre slogan sur une feuille blanche ou imprimer l’un des visuels disponibles sur le site du Réseau européen et le tenir en face de vous et puis, suivez les mêmes consignes que ci-dessus.

Et surtout !

N’oubliez pas de partager et demandez de signer l’ICE dans chaque communication et action vous faites : https://noprofitonpandemic.eu/ Il nous faut encore beaucoup des signatures pour montrer à quel point nous, les citoyen.ne.s, ne supportons plus la logique du profit sur la santé.

D’ici le 7 avril, nous comptons doubler le nombre de signatures partout en Europe pour arriver à 250.000 signatures.


Portfolio