Vous êtes ici :
  1. Côté maisons médicales
  2. Cat@losanté
  3. Dépendances
  4. Tabagisme
  5. Vers une vie sans tabac.

Vers une vie sans tabac.

Quel est notre point de départ ?

Depuis plusieurs années, un groupe pluridisciplinaire réfléchissant à la prévention et aux actions qu’il pourrait mener dans ce cadre, existe au sein de la maison médicale. Ce groupe est composé de 3 médecins, 1 accueillante, 2 infirmières et 2 kinés. La problématique du tabagisme y occupe une place importante.

Il y a 10 ans, un "groupe tabac" a existé. Au départ, il consistait en séances d’information qui se sont prolongées en groupe de parole à la demande des participants. Les personnes qui l’animaient et qui avaient suivi une formation spécifique ayant quitté la maison médicale, le projet s’est arrêté.

La maison médicale reste impliquée dans l’aide aux patients souhaitant arrêter de fumer. Notre expérience antérieure jointe à celle d’autres maisons médicales nous a confirmé l’intérêt du travail en groupe sur une série de thèmes touchant à l’arrêt du tabac et nous a poussés à reformer un groupe pendant 4 ans.

Suite à l’évaluation du groupe tabac de l’année passée, nous avons décidé de ne pas en reformer pour l’instant. La raison principale étant que de nombreux travailleurs étaient mobilisés et impliqués pour un nombre très restreint de participants. Nous avions réfléchi à une nouvelle formule pour les prochaines années d’où le "one shot" qui nous semblait une piste à exploiter.

Nous continuons à rester attentifs à faire exister la problématique du tabac au quotidien. C’est dans ce cadre que, cette année encore nous nous sommes concentrés sur l’encodage du statut tabagique de chaque patient et le conseil minimal. Pour ce faire le secteur médical met régulièrement l’encodage tabagique à l’ordre du jour lors de leur réunion sectorielle hebdomadaire. Lors de cette réunion, l’importance de l’encodage y est soulignée ; tout le monde s’y met !

A qui s’adresse le projet ?

Le "one shot" s’adresse à tous les patients de la maison médicale qui se questionnent sur leur consommation tabagique ainsi qu’à toute personne concernée par le tabagisme (conjoint, enfant, parent…) qu’il soit fumeur ou non fumeur.

L’encodage tabagique : à tous les patients de la MM.

Quels sont nos objectifs ?

Le " one-shot" vise à répondre aux différentes questions liées au tabagisme dans le but d’améliorer la connaissance des patients sur le tabac et d’interroger leur consommation tabagique.

Le deuxième objectif est également de continuer à nous concentrer sur l’encodage du statut tabagique de nos patients et de leur dispenser un conseil minimal en cas de tabagisme actif et d’aborder ainsi les possibilités de suivi en cas de décision d’arrêt.

Que mettons-nous en place ?

Cette année encore, nous continuons l’encodage du statut tabagique par le biais du DMG+.

Notre groupe "prévention " s’est occupé, cette année encore d’envoyer un courrier expliquant notre volonté d’organiser des consultations spécifiquement préventives. Les patients devaient nous faire savoir si ils étaient intéressés de participer à cette action. Il était demandé aux patients ayant répondu "oui" au courrier, de nous recontacter soit par téléphone, soit lors d’un passage à la MM, afin de leur fixer un RDV.

Le groupe "prévention" a continué également d’utiliser la fiche qu’il a mise au point l’année dernière ; fiche reprenant tous les items compris dans le DMG+. Pour rappel, cette fiche est remplie avec les patients au cours de consultations prévues à cet effet ou au fur et à mesure des contacts "curatifs" tout au long de l’année. Ces consultations préventives sont menées par les infirmières et les médecins.

Par rapport au " one shot" : dans un premier temps, il nous est apparu essentiel de sensibiliser l’ensemble de l’équipe à notre projet.

Nous avons informé les patients de cette action un mois au préalable par le biais d’une campagne d’affichage en salle d’attente. L’accueil a relayé l’info aux patients se présentant à la MM. Les soignants en ont parlé également lors de leurs consultations.

Comme le "one-shot" s’est déroulé pendant les heures de consultations du soir, les patients pouvaient s’ils le désiraient participer à la séance d’information.

La séance a été préparée au sein du groupe « prévention » en collaboration avec l’OSH (Observatoire de la santé du Hainaut) par Madame Loria qui a utilisé le jeu "Rumeurs et Vérités".

Nous avons également pris contact avec la FARES (Fonds des affections respiratoires) qui nous a fait parvenir du matériel (affiches, folders, etc…)

Ça se passe quand ?

Le jeudi 30 mai 2013 pendant les consultations du soir, de 17 h à 18 h 30, à la MM, dans le cabinet kiné annexe à la salle d’attente.

Nous avons profité de la journée mondiale sans tabac qui se déroulait à la même date pour essayer de mieux accrocher le public.

Qui collabore au projet ?

-  En interne :

o Implication de tous les membres de la MM dans l’organisation et la tenue des différentes actions.

o Intervention du groupe prévention pluridisciplinaire pour réfléchir au projet, rédiger un courrier pour les patients.

o Intervention des accueillantes pour l’envoi du courrier, l’organisation des RDV, l’affichage et la promotion du "one-shot" en salle d’attente.

o Implication des infirmiers et des médecins pour la tenue des consultations et de l’encodage tabagique.

o Pour la séance en elle-même : Une kiné et une accueillante faisant partie du groupe prévention sont présentes.

-  En externe :

o Intervention de la Fédération des MM pour l’encodage tabagique via le DMG+

o Intervention de l’OSH pour le prêt du matériel et sa présence à la séance

Quel est notre bilan ?

- Concernant le taux d’encodage du statut tabagique des patients de plus de 15 ans :

les résultats sont satisfaisants puisque notre taux est passé de 58 % en juillet 2012 à 75 % en juin 2013. Le nombre de patients de 15 ans et plus : 2.464 - les non fumeurs : 1150 - les fumeurs : 610 - statut tabagique inconnu : 704. Nous avons donc encodé 1760 statuts pour une population de 2464 personnes de plus de 15 ans. Depuis le début de l’action, notre taux ne cesse de progresser. Les patients fumeurs pour lesquels le statut tabagique a été encodé ont d’office reçu un conseil minimal sur l’arrêt du tabac. Nous comptons dans l’avenir poursuivre cet encodage tabagique de façon constante.

- Concernant la mise en place du "one-shot" :

Nous avions décidé en groupe prévention lors d’une réunion en mars 2013 de programmer un "one shot". Il n’y avait pas de personne responsable mais chacun se proposait soit de prendre des contacts (notamment avec l’OSH ou la FARES), soit de s’informer via le site de la Fédération d’actions semblables mises en place dans d’autres maisons médicales.

Malgré le "one-shot" programmé, nous n’avons pas établi clairement de calendrier et nous nous sommes laissé dépasser par plusieurs choses ; la charge de travail dans chaque secteur, les congés de chacun ce qui nous a empêché de détacher suffisamment de temps pour la préparation. Nous n’avons pas prévu d’autre réunion pour finaliser ce projet.

Comme nous n’avons eu aucun participant, nous avons discuté avec Mme Loria (membre de l’OSH) qui nous a proposé plusieurs pistes à exploiter par le biais de l’OSH pour mener à bien ce type de projet dont :

- Une formation de membres de l’équipe en termes de motivation.

- Une formation pour mieux accrocher le public visé.

- Détacher une personne de la maison médicale qui superviserait l’ensemble du projet.

- Travailler sur du plus long terme.

- Afficher en salle d’attente tout au long de l’année sur la problématique du tabac et sur les différentes campagnes menées. Tous ces points vont être relayés en équipe et seront discutés lors d’un prochain CA.


Ce projet a reçu le soutien de la Région Wallonne

< Accueil Catalosanté

A propos de l'action

Organisée par :
Maison médicale la Glaise
Créée le :
17 novembre 2015
L’action est en cours et est périodique