Vous êtes ici :
  1. Espace membres
  2. Cat@losanté
  3. Dépendances
  4. Tabagisme
  5. Visibilité Accompagnement Tabac

Visibilité Accompagnement Tabac

Une petite équipe de deux médecins, une kiné et une accueillante se mobilise autour du premier projet en santé communautaire au sein de la toute jeune maison médicale Atout Santé de Wavre. Le but : s’adresser à l’ensemble de la patientèle de la maison médicale sur un sujet qui touche sa santé, de près ou de loin, tôt ou tard.

A qui s’adresse le projet ?

Ayant alors une petite patientèle de 380 patients, nous avons choisi de nous adresser à l’ensemble de celle-ci, d’autant que le thème du tabac concerne tout un chacun, que l’on soit fumeur ou non, que l’on soit homme, femme ou enfant.

Quels sont nos objectifs ?

Nous nous sommes fixés quatre principaux objectifs :

1- au niveau de l’équipe : nous former et partager nos connaissances dans le domaine du tabac et du sevrage tabagique.

2- au niveau du patient : l’interpeler et susciter le dialogue à propos du tabac, l’informer et éventuellement l’accompagner.

3-au niveau du réseau : développer une connaissance des organismes compétents en la matière dans les environs de la maison médicale et établir des liens pour une collaboration future éventuelle. S’associer aux autres maisons médicales du Brabant Wallon.

4-au niveau de la maison médicale : recueillir des données épidémiologiques e.a. évaluer notre population et ses habitudes tabagiques.

Quels moyens utilisons-nous ?

Afin d’atteindre notre objectif n°2, à savoir "interpeler le patient sur la problématique du tabac", nous avons eu recours à différents moyens décrits ci-après :

1-un quizz dans la salle d’attente et dans l’Atchoum (périodique de la MM) pour les patients (ex)fumeurs ; (C’est un moyen bien utile pour s’adresser de façon informelle au patient fumeur et ouvrir le dialogue avec lui de façon douce et respectueuse)

2-un document pour les témoignages mis à disposition en salle d’attente pour les fumeurs ou non fumeurs, conjoints de fumeurs, ex-fumeurs ;

3-un concours de dessins avec mise à disposition de papiers et crayons pour les enfants ;

4-un trimestriel (Atchoum Santé) spécial sur le thème du tabac, avec des infos sur le sujet, une annonce pour joindre un groupe de parole, une petite histoire adressée aux enfants,..., et bien sûr un feed-back sur les animations de la salle d’attente (quizz, témoignages et coucours de dessins)

Afin d’atteindre notre objectif n°4, à savoir "reccueillir des données épidémiologiques sur notre patientèle", il a été demandé aux soignants de veiller à :

1-l’encodage systématique des habitudes tabagiques des patients (P17) ;

Afin d’atteindre notre objectif n°3, à savoir "développer le travail en réseau", nous avons constitué un recueil de données de tout ce qui se fait dans la région en matière de sevrage tabagique et un document de mise en commun entre les trois maisons médicales du Brabant Wallon. De plus, nous avons mis en place des réunions trimestrielles avec les autres maisons médicales du Brabant Wallon

Afin d’atteindre notre objectif n°1, à savoir "nous former", nous avons fait :

1-La formation de 3 jours à propos du tabac organisée par la fédé pour l’accueillante ;

2-une remise à jour "médicamenteuse" pour les médecins ;

3-une formation à l’entretien motivationnel pour l’une de nos deux médecins.

Ça se passe quand ?

Nous avons délimité une période de trois mois et demi durant laquelle nous avons été plus particulièrement actifs, avec une urne dans la salle d’attente pour y glisser les questionnaires, un coin tabac avec des affiches, etc...

Quel est notre bilan ?

En ce qui concerne notre objectif n°1, à savoir "nous former", nous en retirons davantage de motivation à poursuivre sur notre lancée par rapport à ce projet. Il y a eu des échanges en équipe suite à ces formations et la formation de l’accueillante à encouragé un de nos médecins à s’inscrire à la formation sur l’entretien motivationnel.

En ce qui concerne l’objectif n°2, à savoir "l’interpellation du patient", nous avons eu beaucoup d’échanges, tant au niveau de l’accueil que dans les cabinets des soignants. Toutefois, il y a eu peu de demandes d’informations ou d’orientations, et aucune augmentation manifeste du nombre d’accompagnements par les médecins.

En ce qui concerne l’objectif n° 3, à savoir "le travail en réseau", il a été très porteur pour l’équipe. En effet, nous avons poursuivi nos rencontres avec les 3 maisons médicales du Brabant Wallon, et nous les poursuivons encore. Elles nous enrichissent et nous stimulent à poursuivre.

Par contre, aucun patient n’a été intéressé à joindre le groupe de parole d’ottignies. De plus, les contacts avec les autres organisations locales se sont limitées à des demandes d’informations et de documentations.

En ce qui concerne notre dernier objectif, à savoir le "recueil épidémiologique de données, nous l’avons un peu perdu de vue et nous allons dès lors le remettre à l’ordre du jour pour la prochaine étape du projet.

En conclusion, sur 380 patients (y compris les enfants qui sont une majorité de notre population), nous avons récolté 20 quizz, 2 témoignages, 1 dessin d’adulte, de nombreux dessins d’enfants (mais n’ayant pas nécessairement trait au tabac). Hormis ce taux de participation encourageant si on considère que 30% de la population belge fume, nous considérons que nous avons atteint 3 de nos objectifs de départ de façon satisfaisante.

Nous nous sommes formés et nous allons poursuivre à ce sujet.

Nous avons interpellé les patients et cela a débouché sur de nombreux échanges bien que ceux-ci n’aient pas encore débouché sur des demandes claires d’accompagnement.

Et enfin, nous avons travaillé en réseau et nous avons mis en place une collaboration enrichissante entre les 3 maisons médicales du Brabant Wallon.

Il y a encore beaucoup à faire, à commencer par l’encodage plus systématique des P17, nous en sommes conscients.

Toutefois, malgré les difficultés et le manque de temps, nous sommes tous partants dans l’équipe pour poursuivre sur notre lancée dès septembre prochain. Reste à réfléchir encore au "comment" nous voulons poursuivre ce projet.


Ce projet a reçu le soutien de la Région wallonne.