Vous êtes ici :
  1. Espace membres
  2. Cat@losanté
  3. Dépendances
  4. Tabagisme
  5. Vers une vie sans tabac

Vers une vie sans tabac

La maison médicale organise annuellement 6 séances de préparation à l’arrêt au tabac pour les patients fumeurs insatisfaits ou ambivalents vis-à-vis de leur consommation tabagique. Cette action est renforcée par un travail de sensibilisation et de conscientisation réalisée tout au long de l’année à partir d’autres volets « Tabac ».

Il s’agit de décors exposés en salles d’attente, de toute la sensibilisation réalisée par les soignants, de témoignages édités dans le Forum Santé Magasine, d’une journée mondiale sans tabac organisée pour les participants des 6 séances de discussion et d’une journée d’échanges sur les outils avec les autres maisons médicales de la fédération.

Quel est notre point de départ ?

Le tabac est connu comme un des facteurs prioritaires de maladies évitables. L’équipe de la maison médicale a donc choisi de développer annuellement une action de santé communautaire par le biais de séances de préparation à l’arrêt du tabac.

Ce module d’accompagnement de patients fumeurs vise à leur permettre de s’inscrire dans un processus de changement dont l’objectif premier est de mûrir, pour soi et avec les autres, ses motivations personnelles à arrêter de fumer.

Ces séances se déroulent au sein de la maison médicale de Barvaux avec la participation de l’équipe des soignants (du point de vue de l’information, de l’envoi de patients vers ce groupe de parole, d’un suivi individuel patient - médecin pouvant porter sur le tabac et de l’intervention d’un médecin sur une thématique développée en séance collective) et le concours d’intervenants extérieurs.

L’intérêt de cette initiative se trouve également dans la conséquence de rendre visible des informations médicales, un réseau de professionnels joignables pour toute personne souhaitant à un moment donné être soutenue dans son projet d’arrêter de fumer.

Par ailleurs, la répétition annuelle de cette action a permis de développer autour de cette initiative, un ensemble d’autres qui se veulent complémentaires et renforçantes dans ce processus de changement.

Il s’agit d’informer et de faire réagir : par les témoignages dans le FSM (Forum Santé Magazine), par les décors réalisés en salle d’attente, par les échanges initiés par les soignants avec leurs patients. Il s’agit de faire participer les patients lors des séances et de la journée mondiale sans tabac ; les soignants à l’occasion de deux ateliers de préparation d’arbres à tabac exposés dans les salles d’attente ; les professionnels de la santé entre eux lors d’une journée d’échanges d’outils organisée par la Fédération et par la création et la lecture des fiches catalogue santé.

A qui s’adresse le projet ?

Le public visé prioritairement est un public dit « précarisé » par l’accumulation de facteurs sociaux fragilisants .

Cette accumulation augmente le risque de contracter certaines maladies. Rencontrer ce public est également l’occasion de permettre de tisser de nouveaux liens sociaux et/ou de renforcer positivement les liens déjà existants. Pour toutes ces raisons, les séances sont planifiées en journée, compte tenu du fait que la plupart de ces personnes sont inoccupées et donc plus facilement mobilisables à ces moments là.

Si notre volonté est de rencontrer ces personnes, un accueil chaleureux est également prévu pour tous les autres fumeurs vivant dans des conditions de vie différentes et souhaitant être accompagnés dans leurs réflexions sur le tabac ! Ceci nous permet de constituer des groupes « hétérogènes » : les échanges sont aussi intéressants pour les uns que pour les autres.

Quels sont nos objectifs ?

Les objectifs généraux sont :

Les objectifs opérationnels sont :

En outre, nous faisons des liens avec les autres projets existants : les ateliers culinaires, l’activité physique à l’occasion des marches mensuelles de la maison médicale. De ce fait, nous participons activement au tissage de liens sociaux pour les participants.

Enfin, dans le cadre du projet financé par la Région wallonne, l’objectif général est de rendre visible aux patients les associations partenaires ; pour les autres maisons médicales, il s’agit d’échanger avec elle sur les démarches possibles d’accompagnement de personnes qui fument.

Que mettons-nous en place ?

Les 6 séances présentent chacune un thème différent, selon une méthodologie favorisant les échanges et la prise de parole et de position de chaque patient.

Même si les thèmes sont programmés, le déroulement des séances est souple et permet de tenir compte des besoins et demandes particulières des participants, tant qu’il reste en lien avec les objectifs poursuivis bien évidemment.

Ce mode de collaboration participative est en cohérence avec le souhait de rendre les patients acteurs de leur décision d’arrêter de fumer. Se centrer sur la personne, son histoire de fumeur, ses motivations et ses attentes pour aller vers une réflexion personnelle « moi en tant que personne fumeuse … » est essentielle.

Cette année, le déroulement des séances a été à nouveau modifié :

Séance 1 = Présentation en duo : qui je suis ? Mes attentes ? Mes besoins ?

Exercice de réflexion : sur base d’expériences passées d’arrêts de tabac, sur quelles ressources je me suis appuyé et quels obstacles j’ai rencontré ?

Séance 2 = Le test de Fagerström : mise en commun et prise de conscience du degré de dépendance de chacun Les effets de la nicotine sur le cerveau. Qqes dias présentées par Stéphane, médecin généraliste et quels médicaments peuvent être utiles lors du sevrage tabagique ? La balance décisionnelle : se situer par rapport à ses motivations personnelles à fumer et à ne plus fumer.

Séance 3 = Témoignage d’un ancien fumeur, Gert, ayant participé à un groupe tabac de la MM. Le journal de la consommation remis à la séance précédente : mise en commun. Qu’apprend chaque fumeur de sa consommation ? Exercices de relaxation proposées par Stéphanie, kiné à la MM, pour gérer le stress du manque.

Séance 4 = Animation par Isabelle, diététicienne de la Mutualité Chrétienne autour « d’une alimentation équilibrée » à acquérir pour se préparer à un arrêt de tabac sans trop de prise de poids. Éveiller la conscience des participants au piège alimentaires liés à l’arrêt du tabac et leur fournir infos et conseils en la matière.

Séance 5 = La confiance en mes ressources personnelles : exercices en sous groupes sur « une expérience passée dont je suis particulièrement fière » : pointer à partir du récit les ressources personnelles mobilisées pour la réalisation de cette expérience et traduction en qualité personnelle mobilisable pour d’autres décisions de vie.

Le cycle du changement : exercice de positionnement dans le cycle pour chaque participant

Séance 6 = Réflexion autour d’un plan d’action personnalisé pour chaque participant à partir du plan S.M.A.R.T. : Spécifique - Mesurable - Accessible - Réaliste - Temps (la durée). Information sur le suivi « tabac » en MM. Évaluation du module tabac. Distribution de brochures d’informations diverses pouvant soutenir chacun dans son cheminement. Nous avons proposé cette année un rendez vous au groupe dans 2 mois. A la demande d’une participante, ce rendez vous est pris pour avoir, l’occasion d’une séance, l’occasion de faire le point avec chacun ET tous ensemble.

Les étapes du projet restent inchangées.

Il s’agit :

1. Constitution d’un groupe de fumeurs à partir de plusieurs points :

Des outils de communication spécialement conçus pour cette action : affiches et dépliants exposés dans les lieux de passages, salles d’attentes et cabinets de consultation, articles rédigés dans le Forum Santé Magazine et paquets de fausses cigarettes proposés par les soignants aux patients.

Une grande cigarette en papier mâché a été exposée dans la salle d’attente principale pendant plusieurs semaines pour attirer l’attention. Une nouveauté en 2010 : 3 arbres à tabac exposés dans deux salles d’attente et dans la salle des séances du groupe. Elles ont fait réagir de nombreuses personnes. Préalablement aux séances tabac, l’équipe a décidé de créer de nouveaux outils de sensibilisation des patients. Pour les créer, les soignants volontaires ont mis à contributions leurs capacités artistiques. Au-delà des outils, ces 3 ateliers ont suscité une émulsion particulière de l’équipe autour des séances tabac à venir. Cela les a mis en travail de parler du groupe à leurs patients fumeurs ambivalents ou insatisfaits.

Le Forum Santé Magazine, plusieurs témoignages de fumeurs et ex fumeurs dans notre Forum Santé Magasine ont fait réfléchir certains patients dans leur cheminement sur l’arrêt du tabac. Chaque année des articles sont édités dans le Forum Santé Magazine préalable au groupe « Vers une vie sans tabac » : article informatif et explicatif ET témoignages de fumeurs ambivalents ou d’anciens participants à ce groupe.

L’implication de l’équipe médicale pour s’adresser à des patients susceptibles d’être intéressés par l’action. Ces personnes ont été informées par leur soignant ou contactées directement par téléphone.

Les outils de sensibilisation et l’attention des soignants portée sur le tabac favorisent un accueil ouvert des questions, des doutes des patients. Rencontrés dans leur réflexion personnelle sur le tabac, plusieurs ont dit que cela avait fini par les amener à s’inscrire au groupe.

2. Prise de contacts et travail de préparation avec les intervenants du module 2011 : un médecin et une kinésithérapeute de l’équipe et une diététicienne d’une mutualité.

3. Réunions préparatoires entre chaque séance pour intégrer au planning les observations et demandes formulées par les patients

4. Débriefing après chaque session par les deux animateurs du module

5. Information régulière vers l’équipe médicale et les accueillantes

6. Évaluation finale au sein du groupe et avec l’équipe médicale

Quand ?

Un module de 6 séances une fois par an. Courant mai / juin de chaque année.

Qui collabore au projet ?

Collaborations internes  : 2 médecins : un menant l’ensemble des séances, l’autre médecin intervenant autour des questions liées à la dépendance à la nicotine, 1 kinésithérapeute pour l’animation d’une séance de gestion du stress par la relaxation, les 3 accueillantes (qui informent, rassurent, inscrivent et relayent les informations vers les soignants, 1 animatrice en santé communautaire qui co-anime les séances et organise la journée mondiale sans tabac.

Collaborations externes  : 1 diététicien de la mutualité chrétienne.

Quelles sont nos ressources ?

Pour réaliser cette action, nous disposons de la salle de réunion pour accueillir le groupe, nous l’avons décoré avec la valisette de l’IGL et un des arbres à tabac réalisé par l’équipe, des affiches annonçant nos actions de prévention en santé cardiovasculaire et d’une affiche réalisée pour annoncer les dates de ce groupe. A chaque séance, nous offrons une collation diététique et très peu onéreuse.

Quel est notre bilan ?

Notre bilan est globalement positif cette année. Par les commentaires des participants à chaque séance, nous avons pu vérifier que leurs attentes sont rencontrées et qu’ils font vraiment l’expérience de réfléchir à leur consommation tabagique.

Cette année encore, le groupe a donné l’occasion de vraiment mûrir les motivations vers des changements très concrets : 3 candidats ont arrêté de fumer et maintiennent leur décision, d’autres sceptiques a priori ont changé leur façon de concevoir leur consommation de tabac et ont décidé de diminuer leur consommation journalière de cigarettes, ils recherchent une ou plusieurs personnes alliées dans l’entourage pour se préparer à l’arrêt du tabac.

Nous avons insisté sur le relais possible vers le médecin traitant de l’équipe pour soutenir ces changements après la fin des séances. La dynamique de groupe a été, de nouveau, un soutien pour chacun : se sentir compris, pouvoir se dire, être confronté avec solidarité et sans jugement à des avis différents du sien etc. Enfin, la régularité de ce projet au cours des années permet à certains de revenir dans un groupe et de poursuivre ce long chemin qu’est celui de l’arrêt du tabac ! C’était le cas pour 2 participants sur 9 cette année. Les participants de ce groupe étaient pour la plupart de grands fumeurs et, pour certains, de milieu plus précarisé.

Sur les 10 personnes inscrites, 9 ont participé régulièrement au module. Tous ont envie de se revoir dans deux mois pour faire le point ensemble.


http://sites.google.com/site/forumsantemagazine/Home

3 articles « J’écrase mon mégot à minuit pile », « J’ai 19 ans, je fume depuis mes 15 ans … et j’en ai marre ! », « Je fume et j’y pense : arrêter ? ».