Vous êtes ici :
  1. Côté maisons médicales
  2. Cat@losanté
  3. Vie sociale
  4. Culture
  5. Vernissage en salle d’attente

Vernissage en salle d’attente

Il arrive qu’une salle d’attente en vienne à être considérée comme une zone de confinement, d’ennuis, de frustration : l’attente ... Et si cet espace servait à autre chose que simplement attendre ? Et s’il était possible de l’organiser pour que ce temps semble moins long et que ces minutes perdues se transforment en opportunités.

Le collectif de Santé La Perche a pris le parti de donner une autre dimension à ce temps d’attente des patients en transformant tous les mois les murs de la salle en murs d’exposition. Artistes de quartiers ou artistes patients de la maison, jeunes ou moins jeunes, connus ou moins connus, tous peuvent exposer. Ils se retrouvent le jour du vernissage autour d’un drink pour partager sur la culture, échanger et lier contact. Cet espace devient alors un lieu d’échange, d’expression et de promotion de la culture.

Quel est notre point de départ ?

Cette activité existe depuis maintenant quelques années. Au départ à la demande de patients artistes, puis à l’occasion du parcours d’artiste Saint-Gillois, l’exposition s’est ensuite installée de façon permanente dans les locaux de la Perche.

Pour l’équipe cette animation entre dans une réflexion de prévention en matière de santé. En effet, du point de vu de l’artiste, exposer c’est reconnaître ce qu’il est, développer son estime de soi. Pour le spectateur, c’est avoir accès à la culture, s’intéresser, analyser de façon critique, se conscientiser.

Le vernissage a lieu une fois par mois le vendredi soir. Il est un moment propice pour être en lien avec d’autres personnes, partager, rencontrer, pour certains sortir de son isolement ou penser à autre chose que sa précarité. Il donne accès à la culture à tous pour tous, dans un cadre agréable et familier. La culture est alors vue aussi comme vecteur de cohésion sociale et d’égalité. Cette initiative permet de contribuer à réduire l’exclusion sociale en offrant une facilité d’accès, une participation et une éducation à la culture.

A qui s’adresse le projet ?

Tous les patients de la salle d’attente : les œuvres sont exposées pendant un mois sur les murs de la salle. Le soir du vernissage l’accès est ouvert à tous, patients ou personnes extérieures (de préférence pas les enfants). Les patients s’investissent dans ce projet en partageant, analysant, commentant les œuvres et en exposant s’ils le souhaitent. L’évaluation de cette animation est en cours de réflexion.

Quels sont nos objectifs ?

Que mettons-nous en place ?

Ça se passe quand ?

Le vernissage a lieu une fois par mois, le vendredi soir de 19h à 22h et est gratuit. Cet horaire a été choisi pour permettre aux travailleurs d’être présents et que la salle d’attente soit disponible. Les œuvres restent exposées pendant un mois.

Qui collabore au projet ?

Internes : Les deux AS du collectif de santé (et les travailleurs disponibles) qui s’occupent de l’organisation et de l’animation.

Externes : Les artistes (gratuité de leur exposition) et le réseau Saint-Gillois d’artistes.

Quelles sont nos ressources ?

Pour mener à bien cette animation, la salle d’attente doit rester disponible et La Perche utilise ses fonds propres pour l’affichage, la communication du vernissage ainsi que l’organisation du drink.

Quel est notre bilan ?

Les patients sont par la force des choses amenés à contempler les œuvres en salle d’attente. Les retours sont positifs, puisque l’activité est reconduite tous les mois, avec une participation d’une vingtaine de personnes aux vernissages (certaines étant régulières) et des échanges conviviaux sur les œuvres. Les artistes sont ravis de leur expérience. L’évaluation est à ce jour basée sur une observation qui reste subjective. La mise en place d’un questionnaire de satisfaction est en réflexion pour, par la suite, modifier des éléments dans l’organisation si cela s’avérait nécessaire.

La difficulté de cette animation réside dans la mobilisation des patients. En effet, les assistantes sociales s’efforcent de rappeler et de raccompagner les personnes les plus isolées, pour les inciter à participer. Par la suite, l’idée de l’équipe serait de réorienter cette animation en y incluant l’autonomie. En effet, il serait intéressant que ce soit un groupe de patient (groupe d’habitués déjà formé) qui organise la sélection d’artistes et qui se penche davantage vers une collaboration avec les centres culturels du quartier. Egalement, qu’ils s’occupent de mobiliser les autres patients, pour qu’ainsi cette activité perdure de façon autonome.

< Accueil Catalosanté

A propos de l'action

Organisée par :
Collectif de santé la  Perche
Les auteurs :
Françoise Pierret, Marie-Laure Denis
Créée le :
2 avril 2014
L’action est en cours et est périodique