Vous êtes ici :
  1. Côté maisons médicales
  2. Cat@losanté
  3. Dépendances
  4. Tabagisme
  5. « Recyclons nos cendriers ! »

« Recyclons nos cendriers ! »

Depuis quelques années, notre équipe se mobilise autour de la campagne anti-tabac. Cette année, la campagne a démarré le 29 mai, début de la semaine de la « journée mondiale sans tabac » et s’est prolongée durant tout le mois de juin 2012. Le tabac est une préoccupation majeure en santé publique. Il nous concerne particulièrement, il touche en effet davantage les populations défavorisées. L’objectif principal de notre campagne est de parler du tabac. Une approche positive, ludique et humoristique est plus porteuse que la seule approche informative et directive.

QUEL EST NOTRE POINT DE DEPART ?

Depuis 2008, nous nous formons en équipe, grâce au soutien de la FMMcsf. Ainsi, nous avons participé, en avril 2008, à une demi-journée sur le thème du tabac organisée conjointement par la cellule PEPS, la cellule prévention de l’IGL et le service Espace Promotion de la Santé de la FMMcsf. En 2009 et 2010, notre équipe a suivi une formation à l’entretien motivationnel. En 2010, un travailleur a participé à la formation « tabac et précarité ». Cette année encore, nous avons été sollicités par la « cellule tabac » de la FMMcsf et avons répondu à leur appel.

A QUI S’ADRESSE LE PROJET ?

- à tous les usagers

- aux travailleurs de la Maison Médicale.

QUELS SONT NOS OBJECTIFS ?

-  Parler du tabac avec le plus de personnes possibles durant le mois de la campagne
-  Sensibiliser à l’arrêt du tabac les patients fumeurs ambivalents
-  S’approprier les ressources extérieures, les grilles de dépendance à la nicotine
-  Se mobiliser en équipe autour d’ un thème de santé publique
-  Améliorer l’encodage de P17 dans le DSI

QUE METTONS-NOUS EN PLACE ?

1. Réunions :

-  groupe « salle d’attente » : préparation de la campagne, des animations, des affichages.
-  en équipe : réunion de sensibilisation et de concertation autour de la campagne et ses objectifs
-  en secteur médical : accord sur les objectifs, rappel de l’encodage dans le DSI, appropriation des fiches de dépendance, des outils (entretien motivationnel...)

2. Affichage dans la salle d’attente la veille du 29 mai et durant tout le mois de juin.

- Un panneau avec quelques affiches « informatives » émanant de centres anti-tabac, du projet « stopsmokingcoach.eu »
- un large panneau exhortant les personnes qui entrent à la MM à des échanges de phrases, mots, idées, impressions autour du tabac. Au fil du mois, ce panneau s’est rempli de messages écrits par les patients sur des papiers de toutes les couleurs.

- Un panneau avec des photos des travailleurs autour du thème très général « on est tous dépendants ». Ces photos ont été prises par un patient photographe, lors de 2 séances durant lesquelles chaque travailleur a choisi, en clin d’oeil, une dépendance ( chocolat, chew gum, DVD...).

- Le dépliant « Le tabac, on arrête ? », réalisé en 2010 par 2 travailleurs de la Passerelle a été mis à la disposition des patients à l’accueil et dans tous les cabinets MKI.
- article dans le périodique « L’Impatient » du mois de juin 2012, rappelant la journée mondiale.

3. Animations :

- dans les cabinets MKI : une plante fleurie placée dans un pot « décoré » de paquets de cigarettes, des dépliants, une farde « tabac » dans laquelle sont collectés les outils, fiches médicales, grilles de dépendances : autant de signes qui incitent le patient et le thérapeute à parler du tabac.
- dans la salle d’attente :
- 
- le jour J, 31 mai 2012, un usager et une accueillante/animatrice se sont relayés dans la salle d’attente pour inviter les patients à parler du tabac et à écrire un message à placer sur le panneau d’affichage, divisé en 4 parties inspirées par l’entretien motivationnel (avec tabac + et -, sans tabac + et -).

- durant tout le mois de juin, les accueillantes ont exhorté les patients à laisser des messages liés au tabac sur le panneau d’affichage. Elles ont distribué des fiches de toutes les couleurs et des feutres. Les patients ont placé leur message dans la partie du tableau qui les inspirait.
- distribution du folder
- distribution des semences de cressonnette (« tabacstop.be »)

QUAND SE DEROULE LA CAMPAGNE ?

La campagne s’est déroulée du 29 mai 2012 au 29 juin 2012.

QUI COLLABORE AU PROJET ?

- Le groupe « animation salle d’attente », composé d’une accueillante, d’une kiné et de la coordinatrice en SC.
- Les accueillantes.
- Le représentant de l’association de patients L’Impatient, pour le périodique et pour l’animation de la salle d’attente le jour de la journée mondiale sans tabac.
- L’ensemble des travailleurs de la Maison Médicale, dans la relation individuelle avec les patients.

QUEL EST NOTRE BILAN ?

â–º taux d’encodage P17 :

Total : 57 nouveaux dossiers de patients de plus de 11 ans ont été encodés. Total des dossiers pour lesquels une indication de l’usage du tabac est encodée : 35% des dossiers de patients de plus de 11 ans.

â–º Une réunion d’évaluation de la campagne a eu lieu le 9 août 2012. Elle devait recueillir les impressions des travailleurs :

- dans les cabinets :
- les décorations ont été appréciées et utilisées de manière variable, selon le thérapeute
- les outils collectés dans les fardes « tabac » ont été très utiles aux médecins dans leur relation individuelle avec les patients. Quelques médecins ont réalisés des entretiens motivationnels, exhortés par la campagne. Les échelles de dépendance sont intégrées par les thérapeutes.
- en salle d’attente : dans l’ensemble, les travailleurs ont appréciés. Les échos des patients sont positifs. Les patients parlaient entre eux du tabac dans la salle d’attente, commentaient les panneaux de photos et de messages. Le panneau « on est tous dépendants » a été reçu en général positivement, même si quelques patients ont fait part de leur agacement ("comment peut-on comparer une dépendance au chocolat par rapport à l’alcool ou le tabac ?"...). Les semences ont été écoulées, certains usagers sont venus en redemander. Les messages ont été jugés moins directifs que lors de la campagne précédente. En général, la campagne est appréciée pour l’occasion annuelle de s’arrêter et de parler du tabac.

QUE METTRE EN PLACE POUR LA SUITE ?

Pistes de réflexion :
- préparer la campagne avec quelques patients motivés, qui ont arrêté.
- cibler les populations précarisées, sans stigmatiser
- organiser 4 animations sur le mois ( 1/semaine) , en collaboration avec les patients
- un groupe de paroles autour de tabac sera organisé en 2013 pour les patients à haut risque CV.


Ce projet a été soutenu par la région wallonne.

< Accueil Catalosanté

A propos de l'action

Organisée par :
Maison médicale la Passerelle
Créée le :
28 août 2009
L’action est en cours et est périodique