Vous êtes ici :
  1. Côté maisons médicales
  2. Cat@losanté
  3. Vie sociale
  4. Citoyenneté
  5. Projet citoyen

Projet citoyen

Au départ, certains membres de l’équipe « titillés » par le projet de la Fédération des maisons médicales : changer la société. L’envie d’y prendre part, de notre place, avec qui on est. Prendre (et faire prendre) conscience de l’importance de l’engagement de chacun pour changer la société et faire bouger les choses et prendre conscience de notre rôle d’acteur de ce changement.

Et puis, de manière plus précise, l’envie de conscientiser tant les travailleurs de l’équipe que nos patients au lien entre santé et société. Etre acteur de santé, c’est aussi prendre soin de l’aspect social, au sens collectif. L’envie de faire quelque chose de concret à la maison médicale.

Quel est notre point de départ ?

C’est l’adhésion de la Fédération des maisons médicales au Collectif Roosevelt qui a été déclencheur de notre projet. On s’est posé la question du sens d’une telle démarche et on a pris conscience de notre rôle à jouer également.

En tant que soignant, on est confronté tous les jours à une précarité grandissante, et aux liens entre précarité et santé. On le constate au quotidien, et ça nous pose question. L’envie de s’arrêter pour penser les choses, réfléchir plus globalement. Réfléchir à l’impact de nos actes sur la société et à notre rôle de citoyen.

Par ailleurs, nous avions l’envie de laisser de la place à nos patients : comité de patients, groupe d’usagers, présence de patients dans notre AG, participation à des groupes de réflexion,… on ne sait pas encore très bien comment le décliner, mais on trouve que ça a du sens d’impliquer nos patients d’une manière ou d’une autre.

Un projet, plusieurs déclinaisons

Première phase du projet : des rencontres citoyennes. Deux ou trois soirées par an, thématiques, avec un invité, qui présente un exposé, suivi d’un débat, sur des sujets de société, en lien plus ou moins avec la santé : Le collectif Roosevelt, un film de Ken Loach, un parlementaire, …

En même temps, pour consolider ce projet et sensibiliser tant l’équipe que les patients, nous avons installé un mur citoyen dans la salle d‘attente : affichage engagé, avec articles de presse, cartes blanches, présentation de projets engagés, manifestations, …. Il est encore dans la salle d’attente et est régulièrement mis à jour.

En parallèle : le groupe citoyen, qui se met en route avec quelques patients. Nous réunissons des patients et quelques travailleurs de la maison médicale, au départ pour préparer et évaluer les rencontres citoyennes, puis petit à petit pour réfléchir ensemble à des thèmes, proposer des débats, des actions, … L’idée à terme est de constituer un petit noyau de patients, plus impliqués et qui pourraient s’investir à la maison médicale, comme un « comité de patients ».

A qui s’adresse le projet ?

Quels sont nos objectifs ?

  1. Conscientiser patients et travailleurs sur les liens entre santé et société.
  2. Donner envie de s’engager pour changer la société
  3. Ouvrir le débat, laisser des espaces de réflexions et de discussion.
  4. Ouvrir la maison médicale à autre chose que du soin curatif, ouvrir ses portes au réseau local et habitants du quartier.
JPEG - 21.6 ko

Que mettons-nous en place ? Et quand ?

Qui collabore au projet ?

Quel est notre bilan ?

Plutôt positif pour le moment. Les rencontres sont des moments stimulants pour l’équipe, qui ouvrent les horizons et apportent une dimension de quartier à nos murs et à notre projet.

La salle d’attente se prête très facilement tant aux rencontres où l’on peut recevoir une trentaine de personnes assises, qu’au mur citoyen qui est regardé par les personnes qui entrent à la maison médicale.

Le groupe citoyen démarre en douceur, un noyau se constitue qui définit progressivement son rôle, sa place à la MM et les thématiques abordées. Il n’y est pas encore question de « comité de patients » en tant que tel, mais bien d’un groupe de patients actifs dans certains aspects ou projets de la mm.

On maintient 2 rencontres par an.

On projette d’aller à Paris pour les Climate’s Games du sommet climatique international. On a déjà des idées pour les prochaines rencontres, et la liste des thématiques à aborder, creuser, … s’allonge.

L’équipe est stimulée régulièrement sur des questions de société. On essaie d’ouvrir le débat, lors des réunions d’équipe ou de moment s informels.

Quelques exemples :

< Accueil Catalosanté

A propos de l'action

Organisée par :
Couleurs Santé
Créée le :
11 septembre 2015
L’action est en cours et est périodique