Vous êtes ici :
  1. Côté public
  2. Activités extérieures
  3. Préserver notre santé des pollutions environnementales

Préserver notre santé des pollutions environnementales

le vendredi 17 février 2017

Namur - Palais des congrès Place d’Armes 1, 5000 Namur
6 décembre 2016

Le 17 février 2017, Inter-Environnement Wallonie organise son Université annuelle sur le thème "Préserver notre santé des pollutions environnementales".

Rendez-vous désormais incontournable, cette septième édition se propose d’offrir un lieu de rencontres et de débats où les acteurs économiques, sociaux, politiques, académiques et associatifs pourront s’exprimer et se positionner sur des enjeux portés par le milieu environnemental ainsi que celui de la santé.

Cette année, la Fédération a souhaité aborder un thème qui préoccupe beaucoup l’ensemble des citoyens et qui devrait être au cœur des préoccupations des politiques publiques : la Santé Environnementale. Le sujet étant particulièrement vaste, il sera abordé selon deux axes particuliers : un vecteur de pollution, la pollution de l’air extérieur, premier facteur d’impact environnemental sur la santé et un type de polluant, les perturbateurs endocriniens, qui constituent une problématique émergente. Si la pollution de l’air augmente notamment les risques de maladies respiratoires et cardio-vasculaires, les perturbateurs endocriniens peuvent quant à eux jouer un rôle dans l’apparition des troubles du système reproducteur, des troubles de l’apprentissage et de la mémoire, et de l’obésité et du diabète.

Programme

La journée sera animée et modérée par Françoise Baré, RTBF

8h45 : Accueil 9h15 – 9h30 : Ouverture de la journée - Auditorium Félicien Rops 9h30 – 10h30  : Plénière

La pollution de l’air et les inégalités territoriales et sociales

Denis Zmirou-Navier, Professeur de santé publique à la Faculté de médecine de l’Université de Lorraine et Directeur du Département Santé-Environnement-Travail de l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (Rennes, Paris) La pollution de l’air contribue pour une part encore importante à la charge de morbidité dans les pays économiquement "avancés". En raison des disparités territoriales de la qualité de l’air et de l’interaction entre les effets toxiques des polluants inhalés ainsi que d’un ensemble d’autres facteurs de risque, cette pollution de l’air contribue aussi aux inégalités sociales de santé. S’appuyant sur les données de la littérature scientifique internationale et sur des travaux récents conduits dans la région parisienne, la présentation montrera comment cette connaissance peut servir d’appui à des politiques publiques visant à réduire les inégalités socio-territoriales de santé.

10h30 – 11h00  : Pause-café 11h00 – 12h00 : Plénière

Perturbateurs endocriniens : intégrer science, réglementation et prévention ?

Jean-Pierre Bourguignon, Pédiatre endocrinologue et Professeur honoraire à l’Université de Liège Menace silencieuse, les perturbateurs endocriniens sont présents dans de multiples objets de notre vie quotidienne. Capables d’interférer avec notre système hormonal, ils sont suspectés d’être liés à de nombreuses maladies actuelles. Sous le triple éclairage de praticien, chercheur et enseignant, Jean-Pierre Bourguignon dressera le portrait de ces substances chimiques et partagera sa lecture de la place des différents pôles de la société face aux enjeux des perturbateurs endocriniens. En effet, de nombreux acteurs sont concernés, depuis le citoyen jusqu’aux décideurs politiques en passant par les travailleurs du secteur de la santé et les associations.

12h00 – 13h30 : Lunch sain, local et de saison 13h30 – 15h30  : Ateliers thématiques en parallèle : intervenants, témoignages et animation selon le principe des World Cafe

Atelier 1 : Les activités professionnelles et domestiques à l’épreuve des perturbateurs endocriniens

Perturbateurs endocriniens sur les lieux de travail : comment mettre en place une règlementation vu la diversité des situations. Comment les travailleurs peuvent-il s’approprier le sujet et comment le prendre en compte dans les fiches de sécurité tout en intégrant les différents publics à risque ? Qu’en est-il des activités domestiques ?

Intervenant confirmé : Tony Musu, chercheur au département Santé et sécurité de l’ETUI (European Trade Union Institute) et membre de divers groupes de travail de l’UE liés à REACH Philippe Vigneron, Collaborateur - Service d’études Centrale Générale FGTB Héloïse Papillon et Nadine Vanderheyden, eco-conseillères ONE

Atelier 2 : Des politiques publiques qui donnent priorité à la santé plutôt qu’au lobby de l’industrie

Principe de précaution : comment poser des critères de choix de santé et environnementaux en amont du développement, au même titre que les intérêts économiques. Comment garder les industries à distance dans les processus décisionnels ? Comment amener la société à intégrer concrètement ces critères de choix de santé et environnementaux ?

Intervenants confirmés : David Gee, ancien président du comité scientifique de l’Agence européenne de l’environnement Pierre Courbe, Chargé de mission Mobilité chez Inter-Environnement Wallonie

Atelier 3 : Diagnostic, suivi, indemnisation,... : améliorer et accélérer les processus décisionnels

De la suspicion de danger pour la santé, au retrait des substances incriminées du marché et à l’indemnisation des victimes : comment réagir plus rapidement face à la menace ? Quel système de suivi mettre en place, comment mesurer les impacts sur la santé ? Comment récupérer les mauvais choix et indemniser les victimes ?

Intervenant confirmé : Hervé Avalosse, chargé d’études au département Recherche & Développement, Alliance nationale des Mutualités Chrétiennes

Atelier 4 : Renforcer les synergies entre les acteurs de la santé et de l’environnement

Comment créer des dynamiques partenariales entre les acteurs de la santé et les acteurs de l’environnement ? Sur base d’exemples à l’étranger, réussis ou non aboutis, quelles sont les stratégies gagnantes en la matière ? Comment mettre en place une plateforme d’action commune entre acteurs de la société civile ? Et, pour notre pays, quelle est la place des mutualités ? Intervenants confirmés : Denis Zmirou-Navier, Professeur de santé publique à la Faculté de médecine de l’Université de Lorraine et Directeur du Département Santé-Environnement-Travail de l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (Rennes, Paris) Hervé Avalosse et D. Michiel Callens, directeur du département R&D de l’Alliance nationale des Mutualités chrétiennes Génon K. Jensen, Directrice Exécutif de l’Alliance pour la santé et l’environnement (HEAL)

Atelier 5 : Projection du film « La Grande Invasion »

Documentaire de Stéphane Horel, suivi d’un débat questions/réponses. Présentation du documentaire : ici Intervenant confirmé : Jean-Pierre Bourguignon, Pédiatre endocrinologue et Professeur honoraire à l’Université de Liège 15h30 – 16h00 : Pause-café 16h00 – 17h00 : Débat avec différents représentants politiques. Interpellation suite aux rendus des ateliers - Auditorium Félicien Rops 17h00 – 18h30  : Drink de clôture : bulles et dégustation de bières belges locales ainsi que des fromages qui leur sont associés.

Inscriptions

- En ligne via www.ieb.be


Avec la participation des cellules RISE de la CSC et de la FGTB wallonne, la Mutualité Chrétienne et la Fondation Contre le Cancer


A télécharger : Affiche et programme