Vous êtes ici :
  1. Côté maisons médicales
  2. Cat@losanté
  3. Gestion, (ré-)organisation...
  4. Sécurité et hygiène
  5. Mise en place d’une procédure concernant la décontamination et la stérilisation des dispositifs médicaux

Mise en place d’une procédure concernant la décontamination et la stérilisation des dispositifs médicaux

L’activité infirmière et médicale grandissant, le turn-over des dispositifs médicaux réutilisables à la maison médicale de Ransart (boites d’instruments pour les pansements, boîtes de suture, curettes, boîtes coupe-fils…) devenait intensif. Il fallait repenser notre procédure pour la décontamination du matériel. Était-elle aux normes ? Était-elle complète ? Suivions-nous les bons temps de trempages et le bon dosage des produits de décontamination ?

Soucieux de travailler correctement et sans aucun risque pour les patients et pour le personnel chargé de la décontamination, nous voulions ainsi faire une mise au point sur notre façon de travailler et éventuellement réajuster notre manière de faire.

Le travail de recherche et de compilation des textes "officiels" ne fut pas simple et a pris du temps. Tout comme la réalisation des fiches « procédure » et « résumé » des différentes phases de décontamination pour qu’elles soient accessibles, compréhensibles rapidement et synthétiques.

Nous trouvions dommage d’avoir travaillé sur ce projet et de ne pas en faire profiter d’autres équipes qui pourraient ainsi être épargnées de quelques heures de recherche. A elles, après, de s’adapter en fonction de leurs activités, charge de travail et autres matériels. Si ce travail peut les aider à connaître les « Recommandations » du Conseil Supérieur de la Santé, cela permettra à ces maisons médicales de travailler dans les normes actuelles et de manière réfléchie.

Quel est notre point de départ ?

L’utilisation de matériel stérile jetable est de plus en plus courante dans les centres de soins, elle ne pouvait s’appliquer chez nous au vu du nombre de soins quotidiens infirmiers et médicaux. La réflexion se faisait donc pour privilégier les matériels réutilisables (une comparaison des coûts nous permit rapidement de nous rendre compte que cette solution était la plus adaptée à notre maison médicale).

Parallèlement, un projet de rénovation de la salle de soins était en cours, c’était donc le bon moment pour repenser notre poste de décontamination des instruments, son ergonomie et le matériel nécessaire. Une réflexion globale pouvait démarrer vers une réalisation aboutie de la procédure.

Qu’avons nous mis en place ?

Deux infirmières étaient volontaires pour travailler sur ce projet et le CA de la Maison Médicale leur a permis de consacrer des heures de travail à ces recherches. Le CA leur a demandé de revenir avec une procédure terminée et un devis de matériel éventuel après une échéance déterminée ensemble.

Nous souhaitions réaliser une procédure claire pour l’ensemble du personnel, une procédure en règle avec la législation en cours, adaptée aux conditions de travail d’une maison médicale et qui permettait surtout de réduire les risques de surinfection dus à une mauvaise décontamination. Nous souhaitions une procédure économe et pérenne en matériel (autant les dispositifs médicaux que celui nécessaire à la décontamination).

Malheureusement, le projet de rénovation de la salle de soins fut suspendu pour d’autres raisons. Mais un espace dédié spécifiquement aux phases de décontamination a été organisé dans la salle de soins actuelle.

La procédure achevée fut présentée et validée par le CA en Octobre 2014.

Les deux infirmières ont préparé des fiches explicatives récapitulatives de la décontamination du matériel qui sont rangées dans une farde « procédure » du Secteur Infirmier.

Des fiches « résumés » sont affichées dans la salle de soins, au-dessus du poste de décontamination :

Elles permettent ainsi d’avoir toujours sous les yeux les informations importantes.

Un écolage a été réalisé auprès du personnel qui se chargera de la décontamination au moins deux fois par semaine.

Les fiches sont utilisées donc toutes les semaines par l’équipe paramédicale.

Quel est notre bilan ?

Il y a une satisfaction de l’ensemble du personnel, des patients indirectement puisqu’ils bénéficient d’un matériel adapté et propre. Nous avons également constaté que le temps de décontamination prenait du coup beaucoup plus de temps qu’auparavant (toutes les étapes étant maintenant respectées). Nous sommes contents d’avoir fait cette mise aux normes, de nous être mis en accord avec la législation et d’avoir permis une organisation correcte de la décontamination des dispositifs médicaux.


Vous trouverez en annexes nos fiches (résumé et fiches pratiques) ainsi que les textes complets des recommandations de bonne pratique pour la Belgique et la France.

< Accueil Catalosanté

A propos de l'action

Organisée par :
Maison médicale de Ransart
Les auteurs :
Steffy Grausem, Solenne Dugas
Créée le :
23 septembre 2015
L’action est en cours et est périodique


A télécharger : Shéma résumé stérilisation


A télécharger : Procédure Stérilisation Salle de Soins


A télécharger : Utilisation de l’appareil à ultrasons


A télécharger : Brochure CSH


A télécharger : Guide de bonnes pratiques (France)


A télécharger : Fiche résumé : désinfection et stérilisation du matériel


A télécharger : Procédure Stérilisation Salle de Soins


A télécharger : Utilisation de l’appareil à ultrasons


A télécharger : Brochure du CCS (Belgique)


A télécharger : Guide de bonne pratique (France)