Vous êtes ici :
  1. Côté maisons médicales
  2. Cat@losanté
  3. Vie sociale
  4. Participation, autonomie
  5. Le focus group de l’Entr’aide

Le focus group de l’Entr’aide

La participation des usagers est, depuis leur fondement, une des priorités des maisons médicales. Forte de l’augmentation croissante des inscriptions, la MM Entr’aide a voulu jouer un rôle de première ligne dans la réflexion sur l’accessibilité aux soins en médecine générale. Dans la continuité du contrat de quartier Rouppe, elle accompagne les usagers par la mise en place d’un « focus group » d’habitants qui réfléchissent ensemble aux améliorations possibles pour un meilleur accès au soin de manière globale.

La parole est donc donnée aux habitants. La finalité est qu’ils aient les armes nécessaires pour une meilleur prise en charge leur santé globale et cela, de manière plus autonome.

Quel est notre point de départ ?

Tout a commencé avec le contrat de quartier Rouppe. Lancé en 2008 pour quatre ans, ce contrat financé par la ville de Bruxelles, l’état fédéral et la région de Bruxelles capitale permettait d’affecter des moyens pour revitaliser le quartier en se basant sur notamment sur la participation des habitants. Le programme était divisé en plusieurs volets, dont le volet « initiative sociale » qui permettait de favoriser la participation active des habitants du quartier à l’élaboration, au suivi et à la réflexion du programme. La MM Entr’aide a souhaité continuer ce volet en réunissant les habitants du quartier dans le but de définir ensemble les difficultés rencontrées dans le domaine de la santé pour en ressortir des besoins, des demandes et des solutions.

L’accès au soin est apparu comme le problème majeur soulevé par les habitants et les professionnels. Les habitants se sont montrés très enthousiastes à l’idée d’une telle initiative : se retrouver pour réfléchir ensemble à leur propre santé. Ce projet s’inscrit dans la lignée des missions de la MM : rendre les patients plus autonomes face à leur santé globale.

A qui s’adresse le projet ?

A tous les habitants du quartier, d’âges, de sexes, et de cultures différentes. Les usagers participent activement à la réflexion, la préparation, la mise en place et l’évaluation du focus group.

Quels sont nos objectifs ?

Que mettons-nous en place ?

Ça se passe quand ?

Le focus group a lieu toutes les six semaines, en matinée de 9h à 11h, pour le rendre accessible aux parents.

Qui collabore au projet ?

Internes :

Une animatrice (infirmière en santé communautaire) prépare, organise et cadre le focus group. Une animatrice (chargée de mission) prépare et organise le focus group, elle en rédige le résumé et porte attention à ce qui se fait et se dit. Les autres professionnels de la MM sont relais auprès des usagers.

Externes :

Une assistante sociale du CPAS et une accueillante d’une autre MM qui sont relais auprès des habitants de leur secteur d’activités. Les professionnels en rapport avec le thème abordé. Différentes antennes du CPAS et des MM qui accueillent le focus group dans leurs locaux. Un designer qui travaille sur la mise en place des brochures en collaboration avec les usagers et la MM.

Quelles sont nos ressources ?

Pour mener à bien cette animation, différentes ressources sont nécessaires :

Quel est notre bilan ?

Les participants sont enthousiastes et motivés par cette activité. Leur nombre ne se désemplit pas. Même si l’intérêt est porté sur la qualité des rencontres et non la quantité de personnes qui y participent, leur nombre réconforte dans l’idée que c’est une action qui intéresse la population. Ce moment de rencontre, de partage, d’échange leur procure un sentiment d’appartenance et de satisfaction. Ils ressortent des focus group mieux armés, plus autonomes pour gérer leur santé et en faire partager leur entourage. Ils se sentent alors concernés puisque totalement intégrés dans la mise en place de cette animation et la création d’outils. Les évaluations biannuelles amènent des retours toujours positifs et les critiques négatives permettent une remise en question dans l’équipe qui tente alors d’adapter les focus group.

Bien que cette activité demande beaucoup de temps et de travail pour l’équipe de la MM, elle est cependant riche de rencontre, de convivialité et d’informations. Cette activité est en constante évolution : elle est évaluée quotidiennement et apporte autant aux professionnels qu’aux usagers. Elle est également une ressource importante pour la mise en place d’autres projets. Diversifier les lieux de rencontres vers des lieux moins médicalisés (mosquées, restaurants…) est en réflexion pour élargir le public visé.

< Accueil Catalosanté

A propos de l'action

Organisée par :
Maison médicale Entr’aide des Marolles
Les auteurs :
Emilie Delbart
Créée le :
7 mai 2014
L’action est en cours et est permanente