Vous êtes ici :
  1. La Fédération
  2. Intergroupes
  3. Intergroupe liégeois
  4. Les plénières des délégué-e-s Igl
  5. Programme de l’année académique 2012-2013
  6. La qualité des soins à travers les gardes - Février 2013

Les plénières de l’Igl 2012-2013

La qualité des soins à travers les gardes - Février 2013

Regard croisé de notre pratique avec la déclaration d’Alma Ata
22 février 2013

Le vécu de la nécessité de faire les gardes apparaît comme un des éléments de lecture de l’évolution de la culture des soignants. Pourquoi est-ce ainsi ? Qu’est-ce que ça signifie, signifiait, pour les uns et les autres ?

L’organisation de la garde pour les patients de la maison médicale est une obligation. La participation des médecins à la garde communale en est une également. Ces systèmes sont-ils nécessaires ? Utiles ? Permettent-ils bien d’assurer la permanence et la continuité des soins ? A quelles conditions ? Pour la garde médicale, quels résultats différents produisent les systèmes de garde maison médicale, intermm et la garde communale ? La garde doit-elle, peut-elle être au forfait ?

Quelle évaluation peut-on faire de l’expérience des maisons de garde ? Qu’est-ce que ça permet ? Comment se développe-t-elle ?

Comment organise-t-on la continuité des soins et de l’information entre la garde et le suivi quotidien ? Quels résultats ? Quelle évolution ? Quelle relation avec la deuxième ligne ? Comment la référence s’organise-t-elle ? Quelles sont les difficultés ? Les perspectives ? Les besoins ?

Quelles indications pour la garde ? Y a-t-il consensus ?

Quelle place la nécessité des gardes prend-elle dans l’organisation du travail en équipe, dans le débat sur les conditions de travail ?

Compte-rendu de Laura Deben et Marc Dujardin