Vous êtes ici :
  1. Santé conjuguée
  2. Tous les numéros
  3. Etre né quelque part, la santé de l’enfant, approche multidimensionnelle
  4. La Toile de jeux dans le quartier des Marolles

La Toile de jeux dans le quartier des Marolles


1er mars 2014, Bénédicte Hanot

coordinatrice des projets à la maison médicale des Marolles.

, Renée Vanliefland

assistante sociale, maison médicale Entraide des Marolles

, Stéphanie Gorce

éducatrice spécialisée, et Bénédicte Hanot, licenciée en promotion santé, maison médicale des Marolles

Depuis 2000, la Toile de jeux se développe dans les Marolles pour soutenir la parentalité par le jeu, avec trois institutions partenaires : la maison médicale des Marolles, l’Entr’aide des Marolles et le Centre de guidance de l’université libre de Bruxelles. Les familles peuvent trouver ce terrain d’expérimentation, d’échange, de réflexion et de jeux à différents endroits. Bref parcours de ce projet et des valeurs qui le fondent.

Toile de Jeux

toiledejeux@gmail.com

Tel 0496 949 888

Place au jeu

Soutenir la rencontre entre parents et enfants autour du jeu : tel est le but de la Toile de jeux. A travers ce projet, les intervenants visent à sensibiliser les parents à l’importance du jeu tant par rapport au développement de l’enfant qu’au niveau de la dynamique familiale ; ils visent à faire découvrir diverses façons de jouer, à redynamiser le plaisir d’être ensemble et à le partager. Au-delà de cette apparente légèreté, il s’agit aussi d’offrir aux parents un appui, un lieu pour déposer leurs interrogations, pour construire des repères nécessaires à leur rôle de parents, pour partager leurs compétences et leurs outils ; et d’offrir aux enfants des opportunités d’expérimentations et de socialisation.

Les intervenants portent une attention particulière à la relation enfant-parent, les aidant à poser des mots sur des émotions parfois très fortes entre eux, de manière à prévenir des troubles précoces au sein de la relation ; et ils suscitent la discussion sur l’éducation, la santé et le développement de l’enfant.

Plusieurs activités sont mises en place ; la principale est l’Espace-jeu qui accueille les enfants accompagnés d’un parent chaque lundi et mercredi après-midi. Il se base sur les principes des maisons vertes de Dolto mais il a des particularités : il accueille gratuitement les enfants sans limite d’âge et le média jeu est son outil privilégié - jeux de société, matériel de psychomotricité, jeux symboliques (cabane, poupées, déguisements), permettant tous beaucoup d’interactions.

Un rituel du goûter est organisé le mercredi après-midi. Ce n’est pas une simple pause mais bien une activité en soi dont les objectifs sont bien définis : réaliser une action collective réunissant, autour d’une grande table, tous les participants du jour ;

  • insister sur l’importance des fruits dans notre alimentation ;
  • promouvoir le service rendu pour la collectivité : débarrasser la vaisselle... ;
  • sensibiliser au tri des déchets ;
  • apprendre à respecter certaines règles ou principes de vie (attendre que tout le monde soit prêt avant de manger, participer au rituel d’une petite chanson avant de manger, partager ce qu’on apporte, et ranger ensemble).
  • En général, le goûter se passe dans une vraie ambiance de détente, les plus petits prenant l’exemple sur les grands, les parents veillant au respect des règles pour que tout se passe bien.

Occasionnellement, la Toile de jeux organise des activités spéciales dans son Espace-jeu pour partager des moments axés sur le développement de la créativité à l’aide de peinture, plasticine ou jeux musicaux (l’éveil sensoriel des tout petits est alors privilégié).

Toujours attentive à la relation enfant-parent, l’équipe organise aussi un Café des parents une fois par mois à la maison médicale des Marolles. Ce moment d’échange sans les enfants permet aux parents d’aborder des sujets propres à l’éducation et à la santé des enfants.

Reconnue comme ludothèque, la Toile de jeux organise aussi un accompagnement et un prêt de jeux aux autres associations du quartier.

Le jeu, c’est sérieux

La Toile de jeux est ancrée dans des valeurs fortes auxquelles les intervenants se réfèrent pour construire leurs actions et en faire le bilan.

Intervenir dans le respect de la relation enfant-parent : l’histoire de Younis

Axée sur l’épanouissement de l’enfant, l’équipe de la Toile de jeux est aussi attentive aux dynamiques familiales dans leur entièreté et au respect du rythme du développement de chaque enfant : les accueillants composent avec les fonctionnements et normes culturelles de chaque famille. Ils ne sont pas là pour modifier les comportements des parents, mais bien pour les soutenir dans leur vision éducative et leurs questionnements.

« Par exemple, le petit Younis (nom d’emprunt pour préserver l’anonymat) vient depuis son plus jeune âge à l’Espace-jeu. Il est issu d’une famille immigrée isolée et nous avions constaté diverses difficultés lorsque Younis avait deux ans : tensions dramatiques entre sa maman et lui, colères répétées de cette maman qui ne savait plus quoi faire pour être écoutée de son enfant. Nous constations aussi que Younis avait alors tendance à se couper des autres, ou à interagir dans la violence (frapper les autres enfants ou hurler de peur d’être frappé).

Les tensions entre la mère et son fils ont considérablement diminué lorsque nous avons commencé à orienter nos interventions en leur permettant à tous deux de prendre un peu de distance ; pendant que sa maman jouait avec les autres parents à des jeux de société (se ressourçant et souriant à nouveau), Younis se donnait un moment de sérénité en faisant avancer son petit train en bois puis, dès qu’il se sentait bien, rejoignait ses camarades pour faire des courses de voiturettes.

Au fil des séances, nous avons vu un petit Younis qui acceptait de plus en plus l’autorité des adultes et une maman bien moins inquiète, qui se mêlait de plus en plus aux jeux des autres dans la joie et le partage de grands éclats de rire.

Younis est depuis entré à l’école avec une facilité et une maturité qui a beaucoup surpris sa maman ; elle nous en parle avec une grande fierté. Aujourd’hui ils reviennent régulièrement jouer dans notre Espace-jeu, juste pour le plaisir d’être ensemble ».

Soutenir les compétences et s’outiller ensemble

La Toile de jeux ne se focalise pas sur les manquements ou dysfonctionnements mais plutôt sur les compétences et ressources. Le jugement n’est pas de mise, il n’y a pas de diagnostic à faire et l’on ne connaît des familles que leurs prénoms et l’âge des enfants. La confiance est importante. Le travail réside en un échange, une réflexion, avec les parents sur leur rôle, sur l’éducation, sur la société. « On ne naît pas parent, on le devient », il n’y a pas d’école non plus pour apprendre le métier de parent, c’est dans la pratique du quotidien, dans le contact et l’observation de son enfant que le parent apprend.

En prenant le temps de voir comment son enfant fonctionne, le parent trouvera la façon d’agir avec lui, de communiquer et de lui transmettre les valeurs qui lui tiennent à cœur. L’éducation d’ailleurs n’est pas figée, elle évolue, c’est un apprentissage constant. Il n’existe pas de recette ni de « bonnes manières », on doit tous trouver ce qui nous convient, ce qui va nous faire grandir, parent et enfant. Mais la route est longue, le chemin n’est pas facile il est parfois apaisant de pouvoir déposer ses questions, ses craintes, ses doutes, ses énervements. Dans l’échange naissent des pistes, des idées, on n’est plus seul avec ses difficultés journalières, on voit que d’autres vivent les mêmes choses. On ose parler. Le professionnel n’est pas l’expert, lui aussi il questionne, réfléchit, cherche, écoute. Par la pratique et la fréquentation de tels lieux, les parents deviennent plus forts : par exemple, ils arrivent davantage à dire non à leur enfant, à affirmer leurs propres valeurs, car ils se sentent soutenus. Le groupe valorise l’expression des expériences éducatives : plus ils en parlent, plus ils s’exercent, plus ils trouvent de nouvelles pistes. Sans compter le plaisir de venir déposer ses joies et ses fiertés !

Le jeu, une expérience de vie

L’enfant trouve à la rencontre et son compte dans ce genre de lieux. Grâce à la rencontre et au matériel mis à sa disposition, une panoplie de possibles s’ouvre à lui. Il peut même redevenir petit s’il le veut ou au contraire suivre des plus grands. Jouer avec son corps, bouger, s’exercer à la vie en société, rentrer dans l’imaginaire, se cacher dans un endroit calme, développer ses potentialités, sa réflexion, sa mémoire, et même battre les adultes : autant d’expériences qui vont le faire grandir, dans un cadre favorable à ce développement.

De son côté, l’adulte découvre des occasions de retrouver son « enfant intérieur ». Il en est lui-même tout surpris car il n’imaginait pas le plaisir et l’intérêt qu’une telle activité pouvait lui procurer. En fait le jeu, c’est pour tous les âges : il permet de se découvrir et de découvrir les autres, de communiquer, d’exprimer des émotions, d’accepter les défaites, de se réjouir des succès, de partager ses valeurs, de coopérer. En jouant, on apprend la vie.

Aller vers les familles

La Toile de jeux se déplace dans d’autres institutions du quartier : des moments de jeux sont organisés dans les salles d’attente des consultations de l’Office de la naissance et de l’enfance, au Home du Pré (maison d’accueil pour femmes avec ou sans enfant), dans des écoles primaires, dans les salles d’attentes des maisons médicales du quartier et parfois à domicile. Deux membres de l’équipe se déplacent alors, avec un grand sac à dos rempli de jeux adaptés au public concerné.

C’est en allant vers eux que le projet Toile de jeux marque une attention particulière au public isolé ou aux personnes pour qui il est difficile de faire une démarche inhabituelle, proactive (par exemple se rendre dans un endroit inconnu). Le fait que les intervenants aillent vers eux les touche et les encourage.

En résumé, Toile de jeux soutient les parents pour que les soucis du quotidien avec les enfants ne deviennent pas plus tard des problèmes cliniques ; ce projet est ancré dans la relation, il rassemble petits et grands, il permet d’expérimenter et de vivre la magie du jeu...

Tout comme la toile d’un peintre, la Toile de jeux est parsemée de couleurs ; tout comme celle de l’araignée, elle tisse des liens entre les gens et dans le quartier.

Cet article est paru dans la revue:

n° 67 - mars 2014

Etre né quelque part, la santé de l’enfant, approche multidimensionnelle

Santé conjuguée

Tous les trois mois, un dossier thématique, et des pages « actualités », consacrées à des questions de politique de santé et d’éthique, à des analyses, débats, interviews, relations d’événements (colloques, parutions récentes), au récit d’expériences vécues...