Vous êtes ici :
  1. Santé conjuguée
  2. Tous les numéros
  3. Devenir... Regards sur les vieillissements
  4. Interlude littéraire

Interlude littéraire


1er septembre 2015,

Jacques Brel, Les vieux.

Les vieux ne meurent pas, ils s’endorment un jour et dorment tro p longtemps
 
Ils se tiennent la main, ils ont peur de se perdre et se perdent pour tant
 
Et l’autre reste là, le meilleur ou le pire, le doux ou le sévère
 
Cela n’importe pas, celui des deux qui reste se retrouve en enfer
 
Vous le verrez peut-être, vous la verrez parfois en pluie et en chagrin
 
Traverser le présent en s’excusant déjà de n’être pas plus loin
 
Et fuir devant vous une dernière fois la pendule d’argent
 
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non, qui leur dit : je t’attends
 
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non et puis qui nous attend
 
Jacques Brel, Les vieux.
Cet article est paru dans la revue:

n° 72 - septembre 2015

Devenir... Regards sur les vieillissements

Santé conjuguée

Tous les trois mois, un dossier thématique, et des pages « actualités », consacrées à des questions de politique de santé et d’éthique, à des analyses, débats, interviews, relations d’événements (colloques, parutions récentes), au récit d’expériences vécues...