Vous êtes ici :
  1. Santé conjuguée
  2. Tous les numéros
  3. Devenir... Regards sur les vieillissements
  4. Interlude littéraire

Interlude littéraire


1er septembre 2015,

Albert Cohen, Le livre de ma mère, Editions Gallimard, Folio l954.

Plus rien. Silence. Elle est silence. Mor te, me dis je insatiablement à la fenêtre, sous le ciel aimé des niais amants mais que les or phelins détestent car leur mère n’y est pas. Mor te, me dis-je avec les petits tremblements des fou s. Celle qui a pensé, espéré, chanté, est mor te, me dis-je, résistant à l’attrait dangereux des paradis, mor te, me redis-je idiotement, avec un sourire peu consolant. C’est peu varié et pas drôle. Pour moi n on plus. De grâce, ne vous moquez pas. Q ue ma mère soit morte, c’est en fin de compte le seul drame de ce monde.
 
Vous ne croyez pas ? Attendez un peu, quand votre tour viendra d’être l’endeuillé. Ou le mort.
 
Albert Cohen, Le livre de ma mère, Editions Gallimard, Folio l954.
Cet article est paru dans la revue:

n° 72 - septembre 2015

Devenir... Regards sur les vieillissements

Santé conjuguée

Tous les trois mois, un dossier thématique, et des pages « actualités », consacrées à des questions de politique de santé et d’éthique, à des analyses, débats, interviews, relations d’événements (colloques, parutions récentes), au récit d’expériences vécues...

Dans ce même dossier