Vous êtes ici :
  1. Santé conjuguée
  2. Tous les numéros
  3. Epidémiologie et soins de santé primaires : rencontres
  4. Glossaire

Glossaire


1er juillet 2013,

La plupart des définitions qui suivent sont issues de la Banque de données en santé publique (BDSP), du Réseau documentaire d’informations en santé publique dont la gestion est assurée par l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP – Rennes – Sorbonne Paris Cité) http://www.bdsp.ehesp.fr

Années de vie corrigées de l’incapacité (AVCI)

Les AVCI représentent la somme des années de vie perdues à cause d’un décès prématuré (AVP) et des années de vie en bonne santé perdues en raison d’une incapacité (AVI) pour tous les cas dans une population donnée : AVCI = AVP + AVI. Les AVCI sont calculées pour chaque maladie ou état de santé.

Les AVP sont calculées sur la base de l’espérance de vie moyenne et de l’âge au décès ; les AVI sont calculées sur la base du nombre d’années vécues avec une incapacité en considérant la gravité de la condition.

(Définition issue de l’ouvrage Des réseaux responsables de leur population. Denis Roy, Eric Litvak, Fred Paccaud, Ed Le point en administration de la santé et des services sociaux, Québec, 2010)

Cohorte

De manière générale, ensemble de personnes vivant un même évènement pendant une période déterminée ; ou ensemble de personnes définies par certaines caractéristiques (situation géographique, âge, sexe, exposition à une maladie, etc.). En épidémiologie, la définition est similaire, mais l’accent est mis sur le fait que les individus d’une cohorte font l’objet d’un suivi au cours d’une enquête ou d’une étude longitudinale.

Espérance de vie

Estimation du nombre moyen d’années qu’une personne, à un certain âge, peut s’attendre à vivre. L’espérance de vie à la naissance est un cas particulier, représentant la durée moyenne de vie de la naissance au décès dans une population. C’est une donnée hypothétique calculée sur la base des divers taux actuels spécifiques de mortalité par âge, projetés dans le futur.

Essais randomisés contrôlés

Expérimentation épidémiologique dans laquelle les sujets d’une population sont tirés au hasard et divisés en deux groupes ou plus, généralement qualifiés de groupe(s) « expérimentaux » et groupe(s) « contrôle(s) » (témoins). Le groupe expérimental subit alors une procédure, manoeuvre ou intervention à visée préventive ou thérapeutique, tandis que le groupe contrôle ne la subit pas. Les résultats sont évalués à partir d’une comparaison rigoureuse des taux de maladies, de décès, de guérisons ou d’autres conséquences appropriées, entre les deux groupes. L’essai randomisé contrôlé est généralement considéré comme la méthode la plus rigoureuse du point de vue scientifique pour tester une hypothèse dans le champ de l’épidémiologie.

Etude cas-témoins

Etude qui compare le niveau d’exposition à un agent particulier ou à un facteur de risque d’un groupe de personnes présentant une maladie ou un évènement (cas), à un autre groupe de personnes, similaire autant que faire se peut au premier groupe, mais qui n’est pas atteint par la maladie étudiée (témoins).

Etude transversale

Etude qui mesure à un même moment la maladie ou l’évènement lié à la santé (cas prévalent) et l’exposition au facteur de risque. On l’appelle également étude de prévalence. L’étude détermine le niveau d’exposition passé ou actuel des sujets. La séquence temporelle de cause à effet n’est pas nécessairement mise en évidence. Les études transversales sont des études d’observation.

Incidence

Nombre de nouveaux cas d’une maladie ou de tout autre problème de santé, dans une population donnée durant une période de temps définie.

Indicateur de santé

Variable quantitative ou qualitative mesurant l’état de santé d’un individu ou d’une population. Une vaste gamme d’indicateurs peut être employée, en fonction de l’objectif visé. Un bon indicateur devrait être simple, facile à calculer, reproductible, précis et valide. Les principaux indicateurs utilisés s’appliquent à la mortalité, à la morbidité, aux facteurs de risque, à l’incapacité et à des caractéristiques environnementales, sociales et culturelles.

Taux de létalité

Proportion de cas fatals liés à une maladie spécifique ou à des conditions particulières. Il s’agit d’un indicateur de gravité de la maladie ou du problème de santé. Il est calculé en divisant le nombre de décès causés par la maladie pendant une certaine période de temps par le nombre de patients affectés par la maladie durant cette même période.

Morbidité

Indicateur de mesure de la fréquence des maladies ou des états de mauvaise santé d’une population.

Ecart subjectif ou objectif vis-à-vis de l’état de bien-être idéal. La morbidité est mesurée par des taux de prévalence ou d’incidence. On peut distinguer : morbidité ressentie mais non exprimée/morbidité ressentie et exprimée/morbidité diagnostiquée.

Prévalence

Nombre de cas d’une maladie, ou de tout autre problème de santé, dans une population donnée à un moment donné.

Ratio

En épidémiologie, le ratio exprime généralement le nombre de personnes affectées par rapport au nombre de personnes non affectées, et non par rapport à la population totale (affectée plus non affectée).Ce peut être aussi le rapport entre deux valeurs qui mesurent des évènements différents au numérateur et au dénominateur, ou encore le rapport des mesures d’un même phénomène sur deux populations différentes (exemple ; ratio femme/ homme).

Cet article est paru dans la revue:

n° 65 - septembre 2013

Epidémiologie et soins de santé primaires : rencontres

Santé conjuguée

Tous les trois mois, un dossier thématique, et des pages « actualités », consacrées à des questions de politique de santé et d’éthique, à des analyses, débats, interviews, relations d’événements (colloques, parutions récentes), au récit d’expériences vécues...

Dans ce même dossier