Vous êtes ici :
  1. La Fédération
  2. Organes institutionnels
  3. Collège de coordination
  4. Actualités...
  5. « European business summit : 250 activistes font l’objet d’une arrestation administrative »

Lu dans la presse

« European business summit : 250 activistes font l’objet d’une arrestation administrative »

30 mai 2014

L’activisme, c’est l’attitude politique qui préconise l’action directe (Larousse). Et l’action directe, en théorie politique, « consiste à agir soi-même sans recourir à un intermédiaire » (Wikipedia).

La démarche du mouvement qui organisait cette action n’est pas activiste, et nous ne nous reconnaissons pas dans ce terme. Nous sommes des militants, attachés aux principes du fonctionnement démocratique. Nous sommes respectueux des lois, même si cette fois, nous avions pris part à un acte de désobéissance civile, certains à leur insu (entraînés par le mouvement), d’autres volontairement, au nom de la démocratie et à cause de l’importance des enjeux. La désobéissance civile étant d’avoir manifesté ailleurs qu’à l’endroit désigné par la police.

Nous manifestions, dans le cadre plus général de notre responsabilité de travailleurs de santé, contre un projet de Traité de Libre-échange entre l’Europe et les Etats-Unis, qui met en péril une série de principes auquel nous tenons, y compris des principes d’organisation du système de santé internationalement reconnus (et d’abord par l’OMS) et scientifiquement validés.

Les forces de l’ordre nous ont capturés, regroupés sous la menace, menottés dans le dos au moyen de colliers colson, immobilisés plus d’une heure durant sur le trottoir, dans une position douloureuse, assis au sol en files, les jambes écartées autour de la personne précédente, puis emmenés au cachot avant une interminable séance d’identification. Les règles de progressivité, de proportionnalité et d’absolue nécessité imposées par l’article 31 de la loi sur la fonction de police n’ont, à l’évidence, pas été respectées face à une petite manifestation pacifique qui se détourne de son itinéraire.

On ne peut que s’interroger sur les raisons de cette réaction totalement démesurée. Si c’est l’intimidation, les moyens mis en œuvre confirment l’importance politique de l’enjeu.

Sur le fond, on peut se réjouir que cet évènement ait pu donner un peu de visibilité à l’alliance D19-20, association qui tente d’organiser le débat public sur les enjeux du « Grand Marché Transatlantique » (TTIP). Un article de Gaëlle Chapoix développera ces enjeux dans une prochaine livraison de la revue de la Fédération des maisons médicales, Santé conjuguée.

Christian Legrève, Perrine Seron, Marie Marganne, Isabelle Heymans, travailleur-euses du Mouvement des maisons médicales, et manifestants arrêtés ce jour-là.


Quelques liens utiles pour comprendre le TTIP et agir

- www.d19-20.be/fr

- Les enjeux du Traité transatlantique

- Des propositions de réponse à la consultation publique organisée par la Commission européenne sur le TTIP