Vous êtes ici :
  1. La Fédération
  2. Partenaires et cie...
  3. Les représentations officielles
  4. Définir les fonctions de santé en maison médicale avec l’IF-IC

Définir les fonctions de santé en maison médicale avec l’IF-IC

15 avril 2008
De Coene Béatrice

Coordinatrice à la maison médicale à Forest.

, Florence Paligot

permanente au service développement et gestion de la Fédération des maisons médicales.

Les fonctions définies dans notre commission paritaire (nouvellement 330, ex 305) ont été établies dans les années ’60. Malgré l’évolution importante du secteur, y compris le nôtre, ces fonctions n’ont jamais été revues jusqu’à présent. Ce travail est aujourd’hui en cours à l’If-IC et la Fédération y collabore.

La signature des accords du non-marchand par notre Fédération nous a permis d’utiliser des échelles barémiques plus favorables, mais aussi de dynamiser notre commission paritaire.

C’est dans ce cadre fédéral que l’ASBL IF-IC (Institut Functieclassificatie - Institut de classification de fonctions) a été chargée de redéfinir toutes les fonctions de tous les secteurs de soins concernés (hôpitaux, maisons de repos, soins à domicile, revalidation autonome, habitations protégées, Croix Rouge et maisons médicales). Pour ce faire, un groupe technique, non décisionnel, composé des représentants patronaux de ces secteurs de soins, des représentants syndicaux et de l’IF-IC y a été créé.

Avec l’aide méthodologique de la société Price Waterhouse Coopers, pour la première fois la procédure utilisée incluait les travailleurs de terrain. Il s’agit bien sûr de personnes ayant uniquement un statut d’employé. Quatre maisons médicales francophones ont participé à ce travail à l’époque.

Nous avons choisi, avec nos collègues néerlandophones, de demander la définition de 7 fonctions spécifiques à nos centres et donc estimées différentes des pratiques des autres secteurs de soins. Il s’agit de :

  • employé(e) accueil,
  • infirmier(e),
  • coordinateur(trice) général,
  • promoteur à la santé,
  • personnel soignant (aide soignant),
  • psychologue,
  • médecin généraliste.

Pour les autres fonctions, nous avons estimé que les différences avec les autres secteurs devaient être minimes. Précisons que le terme « assistante sociale » a été remplacé par « collaborateur au service social ». Les fonctions de médecin généraliste et de psychologue nous ont été refusées.

Ce sont 155 fonctions, des institutions privées fédérales de la santé, qui ont été identifiées, décrites, pondérées et regroupées en classes.

Cette classification ne peut-être considérée comme prête pour une application immédiate. L’IF-IC voudrait tester le travail déjà réalisé afin de détecter les lacunes de cette classification et de tester l’applicabilité de la procédure. Il s’agit, avec l’assistance de l’IF-IC, de comparer les fonctions sectorielles avec toutes nos fonctions (pas uniquement les 6 spécifiques aux maisons médicales). Quelques maisons médicales ont été contactées pour tester ces fonctions.

Les résultats des tests réalisés dans tous les secteurs de soins serviront de base de travail au groupe technique de l’IF-IC pour poursuivre la classification.

Le processus va durer encore un certain temps. Nous vous tiendrons informés des suites et si vous souhaitez plus d’informations dans l’immédiat, n’hésitez pas à nous contacter.

IFIC - Institut de classification de fonctions