Vous êtes ici :
  1. Santé conjuguée
  2. Tous les numéros
  3. Dessine-moi un centre de santé !
  4. Bruxelles - Kinshasa, tous en synergie à 10.000 km de distance

Bruxelles - Kinshasa, tous en synergie à 10.000 km de distance


1er avril 2011, Leenen Sylvie

infirmière, maison médicale du Miroir, membre du conseil d’administration de la Fédération des maisons médicales

Pendant que vous vous rassembliez à Bruxelles ces 18 et 19 mars à l’occasion du congrès de la Fédération des maisons médicales 2011 pour oser rêver d’un autre monde, nous rêvions à plus de 10.000 km avec nos partenaires congolais à Kinshasa. Le pari lancé était d’aller à la rencontre des équipes de quelques centres de santé kinois, inscrits dans un cadre urbain de soins de santé primaires. Se rencontrer et partager le rêve qu’ensemble, nous sommes plus riches d’idées, d’expériences et de pratiques pour œuvrer à l’amélioration de la prise en charge des usagers dans nos contextes respectifs. C’est alors que vous échangiez à partir des témoignages des partenaires internationaux venus au congrès, que nous construisions avec nos collègues kinois une vision commune d’un éventuel partenariat, à partir de nos priorités et attentes, comme point de départ à une collaboration à long terme.

Oser le rêve et venir se le dire ! Oui, et pour nous y préparer, nous avons réfléchi et pensé cette mission pendant près d’un an avec nos équipes (maison médicale des Marolles, maison médicale des Riches Claires, centre de santé du Miroir et la maison médicale le 35) et d’autres acteurs du secteur de la santé. Nous avons, par exemple, joué le jeu avec l’équipe de la maison médicale du Miroir avant le départ pour Kinshasa : quel est notre rêve commun pour la maison médicale en 2025 ? Quel sera notre rôle dans un contexte d’amélioration de la santé à Bruxelles ? Nous autoriser à rêver nous a permis de questionner nos pratiques au regard de cette vision et d’en pointer les forces et faiblesses. Voilà le point de départ pour un échange entre acteurs de santé.

Quel plaisir de constater combien, tant au congrès qu’à Kinshasa, malgré les contextes politiques, économiques, environnementaux et socio-sanitaires différents, nos préoccupations et lignes d’attaques pour des soins de santé primaires, de qualité et adaptés aux sociétés actuelles convergent : l’accessibilité au système de santé et à des services de qualité, le territoire d’action et l’inscription dans le réseau local avec appui communautaire, le financement, la participation des usagers et des acteurs de santé, la formation continue, le mode d’organisation des services et travail pluridisciplinaire... Que de challenges partagés qui habitent nos quotidiens ici et là-bas. Notre défi à Kinshasa a été de nous rencontrer dans l’espoir de créer des relations humaines. Relations qui seront les racines et le ciment d’un partenariat centré sur l’échange de pratiques, d’expériences et de questionnements que nous avons affirmés d’une voix commune et souhaités sur du long terme.

Quelle force d’être, à 10.000 km des Marolles, soutenus par nos équipes qui, simultanément dans l’espace des Brigittines, réfléchissent avec ceux venus d’ailleurs !

Cet article est paru dans la revue:

n° 56 - avril 2011

Dessine-moi un centre de santé !

Santé conjuguée

Tous les trois mois, un dossier thématique, et des pages « actualités », consacrées à des questions de politique de santé et d’éthique, à des analyses, débats, interviews, relations d’événements (colloques, parutions récentes), au récit d’expériences vécues...