Vous êtes ici :
  1. Espace membres
  2. Agenda des activités de la Fédé
  3. 15/02 [2ème partie] - Événement de lancement du congrès 2017

15/02 [2ème partie] - Événement de lancement du congrès 2017

le mercredi 15 février 2017 de 17:30 à 21:00 Namur Espace Kegeljan, Avenue de Marlagne 52, 5000 Namur
Invitation à la criée publique des maisons médicales
4 janvier 2017

Tisser les liens, l’ouvrir en grand… À l’occasion du lancement du congrès 2017, la Fédération vous invite à vivre un moment d’émotion et de partage hors du commun : une criée publique composée de vos histoires et messages à scander, à gueuler même !

Curieux de découvrir ce qui va suivre ? Suivez le guide !

Inscrivez-vous via le formulaire.


15 février, Namur. Lancement du congrès.

La foule se presse face au pupitre. Le crieur prend place en réclamant l’attention du peuple. Quelques règles d’usage sont définies. La Criée peut commencer !

Une criée publique. Késako ?

Depuis l’Antiquité, la criée publique s’inscrit dans la tradition orale. Elle a longtemps été utilisée pour rendre des annonces publiques et officielles à l’époque où « les gardes champêtres avaient pour charge de crier les lois et événements de la Commune pour ceux qui ne seraient pas capables de les lire  ».

L’événement se veut participatif et structuré. En prologue, une méditation zen pour enfants « calme et attentif comme une grenouille », la blague du jour et quelques échauffements. Le public se met dans le bain. Se succèdent ensuite, au rythme des tintements de cloche, un mélange de petites annonces cocasses, de poésies envolées, de déclarations d’amour et d’humour, de courrier administratif de régularisation adressé à une personne décédée, de lettres ouvertes, de carnet de voyage, de pensées et autres réflexions philosophiques. Le public réagit et commente.

Et, pour finir, la clameur populaire !

À vous ?

Nous vous proposons d’envoyer dès maintenant vos messages. Ils seront gardés secrets jusqu’au dernier moment et lus par le crieur, qui les découvrira à l’instant même.

Les messages peuvent être des questions, des réflexions, des demandes, des annonces, des coups de gueule, des crachats dans la soupe, des révélations, des confessions, des professions de foi, des pensées profondes. Ça peut être drôle, insolite, insolent, poétique, émouvant, coquin, couillon, mensonger, délirant, ou tout ça à la fois.

Lâchez-vous ! Étonnez-vous ! Le crieur s’engage à ne rien censurer. Il rendra au mieux l’esprit de votre message, comme il le comprend. Privilégiez les textes courts ! Pensez que ce que vous écrivez va être dit !

On vous propose d’écrire sur le thème du souvenir, de la mémoire, de l’histoire. La petite, la grande, celle du mouvement, la vôtre, celle de votre maison médicale .

Qui, quand, quoi, où, comment ?

Pour participer, postez vos messages via la boîte mail lecridesMM@fmm.be. Vous préférez le charme du papier ? Prenez vos bics, vos marqueurs ou votre rouge à lèvres, compilez vos messages dans une boîte aux lettres dans votre maison médicale, sur post-it, feuilles volantes ou papier à lettre, comme vous voulez, mais, surtout, venez avec vos plus beaux mots prêts à crier le jour J.

Toutes les contributions sont les bienvenues ! Relevé de copies, 15 février 2016.

Rappel du programme du 15/02

14h - 17h30 : Réunion plénière

17h30 – 19h : Apéro-buffet

19h -21h : Criée et… récréation.

Adresse du jour : Espace Kegeljan, Avenue de Marlagne 52, 5000 Namur Possibilité de stationner au 47 rue Lecocq (arrière du bâtiment). Depuis l’entrée principale (au n°52 avenue de Marlagne), prendre à droite rue Louis Loiseau, puis ensuite rue Henri Lecoq, pour rejoindre le parking au n°47.

Inscription

Il est impératif de vous inscrire afin que nous puissions gérer au mieux tous les aspects logistiques de cette événement.

Merci de vous inscrire via le formulaire d’inscription.

À très vite ! Et à vos plumes !


Pour rappel, en novembre 2017, la Fédération organise le congrès des maisons médicales. Tous les 5 ans, ce grand rendez-vous rassemble les équipes mais aussi des partenaires, les pouvoirs publics, les milieux culturels, associatifs et tout acteur de la vie publique intéressé par notre mouvement.

PS : Les consignes sont faites pour être détournées.

Crédit photos : Maïlis Snoeck / freepik